No 41 (2022): Paniques morales. 50 ans après Stanley Cohen

Coordonné par Céline Mavrot, Cédric Passard et Grégoire Lits

Il y a exactement 50 ans, le sociologue Stanley Cohen développait dans son livre Folk Devils and Moral Panics le concept de paniques morales. Il lui permettait d’analyser, dans une perspective interactionniste, comment des bagarres entre jeunes dans une station balnéaire anglaise de seconde zone aux alentours de l’année 1964 avaient été considérablement amplifiées par la presse et les médias de masse et avaient finalement conduit à un renforcement du contrôle social. Depuis, ce concept a largement essaimé dans différents champs des sciences sociales (sociologie, SIC, science politique) mais également dans l’espace public. Comme pour d’autres notions à la croisée du champ scientifique et du champ politico-médiatique (populisme, complotisme…), le flou qui entoure ses usages et les multiples récupérations dont elle fait l’objet interrogent sur sa nature, son intérêt heuristique, et les conditions de son utilisation scientifique. Ce numéro d’Émulations propose donc d’opérer un retour réflexif sur cette notion, son actualité et sa pertinence pour les sciences sociales.

Publiée: 2022-06-20