Annonces

Prolongation de l'appel à articles no 11 sur La professionnalisation des pratiques autour des commentaires numériques

2019-09-20

L'appel à articles pour le no 11 «La professionnalisation des pratiques autour des commentaires numériques» est prolongé : 

- Intention à soumettre avant le 25 octobre 2019

- Version complète : le 24 février 2020

Commenter une information, un produit, un programme, est aujourd'hui une activité qui s'est largement intensifiée sur internet et la gestion des commentaires est devenue une préoccupation majeure pour nombre d'organisations, publiques ou privées, et ce, quel que soit le secteur économique concerné. Leur diffusion parfois rapide peut avoir des conséquences importantes sur la réputation de ces organisations (Charest et al., 2017 ; Alcantara, 2015), qu’elles soient commerciales, publiques ou médiatiques (Leveneur, 2013 ; Mercier, Pignard-Cheynel, 2017). Le commentaire client, enfin, au-delà de ce qu’il peut enseigner sur un profil consommateur, s’inscrit dans une forme d’économie spécifique (Dorsaf, 2013) et une société du jugement (D’Almeida, 2007) qui fondent les enjeux sociaux de cette tendance et méritent d’être questionnées.

Ce numéro souhaite explorer la professionnalisation des pratiques autour des commentaires numériques de l’organisation dans leur variété, leur complexité, d’une part en proposant une vision du commentateur  compréhensive et profonde, et d’autre part en mettant en exergue les différents aspects de leur prise en charge par les community managers/social media managers et autres chargés de réseaux socionumériques.

Lire l'appel complet : https://ojs.uclouvain.be/index.php/comprof/announcement/view/243

Lire plus à propos de Prolongation de l'appel à articles no 11 sur La professionnalisation des pratiques autour des commentaires numériques

Numéro courant

No 7 (2018): Trajectoires professionnelles en communication : atypies, hybridités et temporalités

Les trajectoires professionnelles dans les métiers de la communication sont notoirement connues pour être atypiques. Bien que depuis de nombreuses années, nous ayons assisté à des tentatives de standardisation dans les établissements d’enseignement et dans les associations professionnelles, souvent sous le coup d’une recherche de positionnement que d’un seul désir de rendre professionnelle la communication, les parcours professionnels des communicateurs demeurent hétérogènes. La nature fondamentalement transdisciplinaire ou pluridisciplinaire de la communication appelle des professionnels aux compétences multiples, et aux postures éthiques parfois contradictoires. Se retrouvent ainsi confrontés des praticiens provenant de spécialisations aussi diversifiées que la sociologie, le marketing, la gestion, les ressources humaines, la politique, la psychologie. Ce numéro propose d’observer les différentes temporalités professionnelles des communicateurs, les hybridités des parcours, l’(a)typie des parcours de formation et les vecteurs influant ces trajectoires.

Direction de numéro : Dany Baillargeon, Alexandre Coutant

Publiée: 2019-02-05
Voir tous les numéros

Bienvenue sur la plateforme numérique de la revue scientifique Communication & professionnalisation !

Communication & professionnalisation publie des travaux entourant les différentes dynamiques de la professionnalisation des communicateurs (communicant). Ces dynamiques peuvent être abordées selon différentes perspectives (sociologiques, éthiques, déontologiques, critiques, économiques, organisationnelles), mais également au travers des différentes pratiques professionnelles (communication interne, communication marketing, relations publiques, communication numérique, communication médiatique, communication politique, management de la communication).

La revue accueille des contributions reposant sur des recherches, des expériences professionnelles ou des travaux étudiants. Même si la majorité des articles au sein d’un numéro est liée à la thématique principale, la revue accueille dans la partie « varia » des contributions diverses. Ces contributions seront dans un premier temps soumises au comité éditorial qui s’assurera de la pertinence de la contribution quant aux objectifs du réseau RESIPROC.