Tiers et objetcivité sociale chez Georg Simmel

Possibilité d’approche des sociabilités au temps de la mondialisation ?

  • Grégoire Lits Université Catholique de Louvain
Mots-clés: Simmel, tiers, relations sociales, relations intersubjectives, holisme

Résumé

La notion de tiers apparaît dans différents textes de Georg Simmel. Sans être systématiquement conceptualisée par l’auteur, elle permet de comprendre la vision du monde social qui sous-tend la sociologie qu’il propose. A partir de l’analyse de deux chapitres de Sociologies, nous pourrons montrer que la société pour Simmel ne se réduit pas à une somme d’interactions mais possède des aspects extérieurs – holistes – rassemblant les individus. Dans une seconde partie la notion de tiers est examinée quant à son intérêt pour l’étude des sociétés contemporaines mondialisées en établissant, à partir des travaux de Vincent Descombes sur les significations partagées, une différenciation entre deux types de tiers sociaux.

Publiée
2009-01-15
Comment citer
Lits, G. (2009) « Tiers et objetcivité sociale chez Georg Simmel », Emulations - Revue de sciences sociales, 0(5), p. 22-32. doi: 10.14428/emulations.005.10.