La construction scientifique des sexes

  • Stéphanie Pache
  • Laura Piccand
  • Cécile Charlap

Résumé

.

Biographie des auteurs

Stéphanie Pache

médecin et historienne. Sa thèse de doctorat en histoire de la médecine, Politiser la psychologie. Histoire d’une théorie féministe de la pratique psychothérapeutique (États-Unis, 1960-2015) fait l’histoire de la psychologie féministe américaine. Elle est chercheuse associée à l’Institut d’histoire de la médecine et de la santé publique et à l’Institut des sciences sociales de l’Université de Lausanne. Ses recherches s’intéressent aux enjeux sociaux et politiques des théories et des pratiques des sciences et de la santé, en particulier des disciplines psychiques. Auteure de plusieurs publications sur la question des rapports de pouvoir dans le domaine de la santé, elle a également co-édité un numéro de la revue Histoire, médecine et santé sur les rapports entre théories et pratiques en santé mentale (automne 2014).

Laura Piccand

Doctorante à l’Université de Genève et à l’Université de Lausanne en études de genre et histoire de la médecine. Sa thèse porte sur l’histoire de la puberté comme objet scientifique au XXe siècle en Suisse. Ses thèmes de recherche et d’intérêt se situent principalement à l’interface entre l’histoire des sciences de la vie et de la médecine et les études de genre.

Cécile Charlap

Docteure en sociologie et chargée de cours à l’Université de Paris 13. Sa thèse, menée à l’Université de Strasbourg et intitulée « La fabrique de la ménopause. Genre, apprentissage et trajectoire », porte sur la construction sociale de la ménopause et son vécu en France. Elle a obtenu le Prix Observatoire Nivea/CNRS en 2010 pour ses travaux de thèse. Parmi ses récentes publications : « ‘‘Comment on devient ménopausé’’: de la ménopause sociale à la ménopause physiologique, un parcours d’apprentissage », revue CORPS, n°12, CNRS Editions, 2014, pp.221-229.

 

Publiée
2015-08-18
Comment citer
Pache, S., Piccand, L. et Charlap, C. (2015) « La construction scientifique des sexes », Emulations - Revue de sciences sociales, 0(15), p. 7-16. doi: 10.14428/emulations.015.010.