Penser nous voulons

Compte rendu de lecture : Marìa Puig de la Bellacasa, 2012, Politiques féministes et construction des savoirs. « Penser nous devons » !, Paris, L’Harmattan, « Ouverture Philosophique », 258 pages.

  • Stéphanie Pache

Résumé

.

Biographie de l'auteur

Stéphanie Pache

Médecin et historienne. Sa thèse de doctorat en histoire de la médecine, Politiser la psychologie. Histoire d’une théorie féministe de la pratique psychothérapeutique (États-Unis, 1960-2015) fait l’histoire de la psychologie féministe américaine. Elle est chercheuse associée à l’Institut d’histoire de la médecine et de la santé publique et à l’Institut des sciences sociales de l’Université de Lausanne. Ses recherches s’intéressent aux enjeux sociaux et politiques des théories et des pratiques des sciences et de la santé, en particulier des disciplines psychiques. Auteure de plusieurs publications sur la question des rapports de pouvoir dans le domaine de la santé, elle a également co-édité un numéro de la revue Histoire, médecine et santé sur les rapports entre théories et pratiques en santé mentale (automne 2014).

Publiée
2018-09-07
Comment citer
Pache, S. (2018) « Penser nous voulons », Emulations - Revue de sciences sociales, 0(15), p. 111-116. doi: 10.14428/emulations.015.002.
Rubrique
Comptes rendus critiques