No 9 (2011): Art, participation et démocratie

Coordonné par Delphine Masset.

Depuis les avant-gardes artistiques, dans les milieux initiés, l'art serait perçu, à la suite de ses multiples initiations transgressives, comme étant consubstantiel aux réformes sociales. Avec la modernité, l’art serait en effet devenu le lieu privilégié pour l’institution d’un nouveau rapport au monde, loin des conventions sociales et des règles de bienséance, permettant l’émergence d’un nouveau rapport au politique.

Au long de ce numéro d’Émulations, le lecteur pourra évaluer le lien entretenu entre l’art et la démocratie au travers de six contributions, que le hasard veut toutes féminines. Ces contributions balisent l’appréhension possible de ce lien tant au niveau du contenu de l’art « démocratique » que des procédés dit « démocratiques » de sa diffusion.

Publiée: 2011-12-01