Les métiers de la communication ne cessent de se diversifier et de se recomposer sous l’effet d’une technicisation croissante. Qu’il s’agisse de publicité, de relations presse ou publiques, de communication marketing ou managériale, ces activités apparaissent de plus en plus équipées numériquement. Les outils mobilisés sont le support d’un ensemble de pratiques de mesure de l’activité en ligne des internautes. Ils accompagnent l’injonction à rendre des comptes en termes de performance et de retour sur investissement imposée à la fonction communication. Ce numéro thématique entend ainsi explorer les relations existantes entre mesures numériques et processus de professionnalisation des communicateurs. Ce numéro est structuré autour de deux axes : le premier s’intéresse à la mesure comme forme de rationalité, en interrogeant les liens qu’entretiennent mesure et évaluation de la communication ; le second porte davantage sur les effets  performatifs des mesures et cherche à comprendre ce que celles-ci font exister et contribuent à former (et donc ce qu’elles donnent à voir sur ce qui compte en matière de communication).

Les éditeurs/éditrices

Nicolas Peirot est A.T.E.R. à l’Université de Bourgogne Franche-Comté et membre du laboratoire CIMEOS (« Communications, Médiations, Organisations, Savoirs »).

Sandrine Roginsky est professeure de communication à l’UCLouvain et directrice du LASCO, le laboratoire d’analyse des systèmes de communication des organisations.

Les évaluateurs/évaluatrices des articles de ce numéro

Fabien Bonnet, Vincent Brulois, Anne-Marie Cotton, Patrice de la Broise, Jean-Claude Domenget, Olivier Galibert, Guillaume Latzko-Toth, Valérie Lépine, Laurent Morillon, Nicolas Peirot.

 

La Revue Communication & Professionnalisation

Dirigée par François Lambotte (UCLouvain – Lasco), Communication & professionnalisation est une revue scientifique comprenant des articles ayant fait l’objet d’un processus de révision par des pairs en double aveugle. Elle est éditée par le réseau international sur la professionnalisation des communicateurs (Resiproc) qui regroupe des chercheurs et praticiens belges, canadiens et français. Il a été constitué en 2010 afin de comprendre les évolutions des pratiques en communication, d’interroger le rôle des formations universitaires en communication, de renforcer le dialogue entre les communautés professionnelles et universitaires et, in fine, de définir ce qu’il faut entendre par professionnalisation en et de la communication.

Publiée: 2020-07-03