Thomas C. Schelling dans les sciences sociales

Histoires de petites stratégies et grandes stratégies de l’histoire

  • Natália Frozel Barros Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CESSP.
  • Alessio Motta Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CESSP.
Mots-clés: Thomas Schelling

Résumé

Par ses travaux et sa position à partir des années 1950 dans différentes institutions publiques états-uniennes et think tanks comme la RAND Corporation, Thomas Schelling a été un conseiller indirect du prince dont le rôle fut peut-être décisif dans le plus important événement de la seconde moitié du XXe siècle, « [the] one that did not occur ». Notre planète n’est pas devenue le théâtre d’une guerre nucléaire entre grandes puissances.

Biographie des auteurs

Natália Frozel Barros, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CESSP.

Docteure en science politique de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre du CESSP. Ses recherches en sociologie de l’action publique internationale portent sur l’écriture du droit international de la mer à travers les négociations multilatérales aux Nations unies. Elle a publié avec Pascale Ricard « Analyse d’un compromis : le lancement des négociations pour un accord de mise en œuvre de la CNUDM sur la biodiversité marine… » (Annuaire du droit de la mer, 2015) et « Les fonds marins internationaux sous le Patrimoine Commun de l’Humanité » (L’accaparement des biens communs, PUPN, 2018).

Alessio Motta, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CESSP.

Docteur en science politique de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre du CESSP. Il est spécialisé dans les questions liées à l’action collective, au « complotisme » et aux discriminations. Outre sa thèse, J-1. Sociologie des déclenchements d’actions protestataires (2019), il a publié notamment « La bavure et l’émeute. Genèse d’un signe déclencheur type dans le Rhône (1979-2000) » dans la Revue française de science politique (2016/6) et dirigé l’ouvrage Discriminations et carrières (Paris, L’Harmattan, 2016).

Publiée
2019-11-15
Comment citer
Frozel Barros, N. et Motta, A. (2019) « Thomas C. Schelling dans les sciences sociales », Emulations - Revue de sciences sociales, (31), p. 7-17. doi: 10.14428/emulations.031.01.