Travail et socialisation économique des jeunes téléconseillers au Maroc

  • Youssef Sadik Professeur de sociologie à l’Université de Mohamed V Rabat. Président de l’Observatoire des transformations sociales
Mots-clés: travail, téléconseillers, représentations sociales, socialisation économique

Résumé

Cet article se propose de décrire et d’analyser le rapport que les jeunes téléconseillers marocains ont au travail, notamment du point de vue des représentations qui y sont associées et de leurs répercussions économiques et sociales sur leur vie quotidienne. Quelles sont les aspirations et les stéréotypes qui circulent autour de ce métier ? Quelles attitudes ont les téléconseillers à l’égard de leurs conditions de travail ? Quelles représentations se font-ils de leur rapport à l’argent et à la famille ? Et quels sont les compromis et les négociations qu’ils engagent afin de s’assurer une autonomie professionnelle, financière et sociale ? Notre hypothèse consiste à dire que les jeunes travailleurs des centres d’appels sont en quête d’un statut social leur permettant d’échapper aux griffes du chômage chronique qui guette la majeure partie de la jeunesse marocaine tout en (re)négociant leur rapport à l’autorité parentale.

Publiée
2018-03-13
Comment citer
Sadik, Y. (2018) « Travail et socialisation économique des jeunes téléconseillers au Maroc », Emulations - Revue de sciences sociales, 00. doi: 10.14428/emulations.varia.016.
Rubrique
2018