« Modernité néo-pentecôtiste » au travers de pratiques virtuelles camerounaises

  • Sariette Batibonak Institut universitaire de développement international (Cameroun).
  • Abia Batibonak Information and Communication Technology (Cameroun)
Mots-clés: rituels virtuels, pentecôtismes, media-Churches, tournant médial, e-médiatisation, Cameroun

Résumé

Le présent article traite de pratiques virtuelles néo-pentecôtistes au Cameroun. L’analyse des changements sociaux ne prend pas suffisamment en compte la place de la communication religieuse. « Nous changeons le monde… à partir d’ici », telle est l'affirmation du pasteur Dieunedort Kamdem (Kanodi), fondateur de la Cathédrale de la Foi à Yaoundé. Dans ses pratiques de cultes à distance, Temitope Balogun Joshua déclare quant à lui sur Emmanuel TV, chaîne largement suivie au Cameroun : « just touch the screen and be in accord with us here ». Nous sommes donc dans un contexte où les figures religieuses ambitionnent de « changer » la société à partir des églises. Si l’analyse des changements sociaux ne prend pas suffisamment en compte la place de la communication religieuse, nous voudrions ici analyser ce changement de fréquence sur fond de medial turn comme une « modernité » impulsée par les pentecôtismes camerounais.

 

Publiée
2018-03-16
Comment citer
Batibonak, S. et Batibonak, A. (2018) « « Modernité néo-pentecôtiste » au travers de pratiques virtuelles camerounaises », Emulations - Revue de sciences sociales, 0(24), p. 87-103. doi: 10.14428/emulations.024.006.