Entre terrain de stage et stage de terrain

Enseigner l’enquête à des étudiant·e·s en soins infirmiers

  • Benjamin Derbez Université Paris 8, CRESPPA-CSU, France.
  • Bénédicte Havard Duclos Université de Bretagne occidentale, Labers, France.
  • Anne-Laure Cozian Université de Bretagne occidentale, Labers, France.
Mots-clés: enseignement, enquête de terrain, santé, recherche infirmière

Résumé

Dans le domaine de la santé, l’enseignement de l’enquête de terrain à des étudiant·e·s de formations médicales et paramédicales se développe. S’adressant à des étudiant·e·s non spécialistes qui disposent d’une forme d’expertise pratique des contextes sanitaires, ces enseignements confrontent les sociologues qui les assurent à des problématiques pédagogiques nouvelles qu’il s’agit d’analyser dans cet article. À partir d’une expérience d’initiation à la recherche à destination d’un groupe d’étudiantes en soins infirmiers, nous revenons de manière réflexive sur le travail d’hybridation effectué pour articuler l’approche protocolisée de la recherche à visée pragmatique, dominante dans les formations en santé, avec la souplesse méthodologique inhérente à l’enquête de terrain en sciences sociales. Ces ajustements méthodologiques, nécessaires pour surmonter les malentendus survenus tout au long de l’enseignement entre des participants aux perspectives épistémologiques en tension, permettent de mettre en lumière le fait que la transmission du « goût de l’enquête » constitue l’enjeu majeur de ce type d’enseignement.

Biographie des auteurs

Benjamin Derbez, Université Paris 8, CRESPPA-CSU, France.

Benjamin Derbez est sociologue, maître de conférences à l’université Paris 8 (Cresppa-CSU). Il a occupé un poste de maître de conférences à la faculté de médecine de Brest (UBO) de 2017 à 2020. Ses travaux portent principalement sur la sociologie du cancer.

Bénédicte Havard Duclos, Université de Bretagne occidentale, Labers, France.

Bénédicte Havard Duclos est sociologue, maîtresse de conférences à l’université de Bretagne occidentale (Labers). Elle contribue régulièrement à la formation des cadres de santé de l’IFCS et des étudiants de l’IFSI du CHU de Brest. Ses travaux portent sur les conditions d’appropriation par les classes populaires de dispositifs et de politiques portés par les classes moyennes ou supérieures.

Anne-Laure Cozian, Université de Bretagne occidentale, Labers, France.

Anne-Laure Cozian est doctorante en sociologie à l’université de Bretagne occidentale (Labers) et cadre de santé formatrice à l’IFSI du CHU de Brest. Son travail doctoral porte sur la mise à l’épreuve des liens entre savoirs, expérience et ignorance à partir du point de vue des personnes atteintes de fibromyalgie et des professionnels de la santé et du soin intégrés dans leur parcours.

Publiée
2022-05-12
Comment citer
Derbez, B., Havard Duclos, B. et Cozian, A.-L. (2022) « Entre terrain de stage et stage de terrain », Emulations - Revue de sciences sociales, (39-40), p. 231-248. doi: 10.14428/emulations.039-40.12.