Les arts de faire bureaucratique(s) de Nollywood

Guildes, associations, (in)formalisations et légitimation d’un cinéma nigérian

  • Anouk Batard Sciences Po Toulouse, LaSSP, France.
Mots-clés: Nollywood, Nigeria, guildes et associations, bureacratisation par le bas, régulation, légitimation

Résumé

Cet article explore, par l’ethnographie, l’hétérogénéité des arts de faire bureaucratique(s) de producteurs audiovisuels ouest-africains relativement autonomes, qui se sont émancipés avec succès de la télévision publique nigériane au moment de l’ajustement structurel. Au travers d’associations professionnelles, une fragile élite autoproclamée du cinéma nigérian déploie des formes d’adaptation créative devant « faire avec » les processus de bureaucratisation de la société. Ces praticiens se réapproprient, voire contournent, des formes de bureaucratisation, tout en « faisant bureaucratique », c’est-à-dire en se (re)présentant tout disposés à mettre en œuvre des normes issues des modèles de la démocratie libérale et du capitalisme global. Finalement, la bureaucratisation de Nollywood se caractérise par la régulation de cet espace réputé informel saisi comme marché au service de l’État-nation.

Biographie de l'auteur

Anouk Batard, Sciences Po Toulouse, LaSSP, France.

Doctorante en science politique au Laboratoire des sciences sociales du politique (LaSSP), Sciences Po Toulouse, Anouk Batard a enseigné comme ATER à l'école de journalisme de Cannes – IUT Nice Côte d’Azur et à Sciences Po Toulouse. Auteure de « Système D, marginalisation et émancipation dans le cinéma nigérian : arts de “faire avec” une accumulation d’intermédiaires », paru dans Politique africaine (vol. 153, n° 1, 2019, p. 29-58) ; elle a aussi publié « Nollywood en quête de respectabilité : de Lagos à Berlin, l’exemple de l’ascension d’Abba Makama, réalisateur nigérian », dans l’ouvrage Produire des films. Afriques et Moyen Orient dirigé par Claude Forest (Presses universitaires du Septentrion, Lille, 2018, p. 233-258). Par ailleurs journaliste et documentariste sonore, elle collabore avec Le Monde diplomatique et ARTE Radio. Le dernier épisode de sa série intitulée « Sufferin’ and smilin’ : les aventures d’Anouk au Nigeria » (ARTE Radio, 2014) est consacré à son enquête de terrain sur Nollywood.

Publiée
2021-03-19
Comment citer
Batard, A. (2021) « Les arts de faire bureaucratique(s) de Nollywood », Emulations - Revue de sciences sociales, (37), p. 93-117. doi: 10.14428/emulations.037.06.