Ce que les expériences extraprofessionnelles font à la pratique professionnelle

Le cas de l’écrivaine Amélie Nothomb

  • Émilie Saunier Éditions, langages, littératures, informatique, arts, didactiques, discours (EA 4661), Université de Franche-Comté
Mots-clés: création littéraire, expériences socialisatrices, schèmes littéraires, transposition, Amélie Nothomb

Résumé

À partir de l’analyse de la pratique littéraire d’Amélie Nothomb et de ses déterminants sociaux, notre article vise à montrer la portée heuristique d’une ouverture du champ d’observation de cette activité – que l’on peut qualifier de « professionnelle » – à des instances de socialisation extra-professionnelles. La trajectoire littéraire d’Amélie Nothomb, sa manière d’investir sa pratique d’écriture et de la publiciser ne peuvent se comprendre si l’on fait fi d’un certain nombre d’expériences extralittéraires vécues en amont de son entrée dans le champ littéraire et qui ont produit des effets sur son activité littéraire. Dans cette perspective, sa création littéraire ne peut se réduire aux seuls enjeux du champ littéraire dans la mesure où la romancière fait travailler dans son activité d’écriture un certain nombre de préoccupations et de questions qui la caractérisent en tant qu’individu socialement « fabriqué ». Nous montrerons notamment comment l’étude des expériences extraprofessionnelles de l’écrivaine, tout à la fois socialement situées et relativement singulières, permet d’éclairer le contenu thématique et stylistique de sa production littéraire, en prenant l’exemple du rapport particulier au langage mis en scène dans ses récits.

Biographie de l'auteur

Émilie Saunier, Éditions, langages, littératures, informatique, arts, didactiques, discours (EA 4661), Université de Franche-Comté

Sociologue, maîtresse de conférences en sciences de l'éducation à l'Université de Franche-Comté et membre du laboratoire ELLIADD (EA 4661), en France. Ses travaux portent sur la socialisation et ses différents cadres. Après avoir réalisé une thèse sur la création littéraire d’Amélie Nothomb, elle travaille actuellement sur l’enseignement supérieur à travers l’analyse des pratiques d’enseignement et de recherche des enseignants à l’université, leurs conditions de travail et la réussite étudiante. Son intérêt porte également sur la formation au métier de conseiller principal d’éducation. Elle a récemment publié deux articles avec Romuald Bodin et Mathias Millet dans les revues Socio-logos et les Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs.

Publié le
2018-09-10
Comment citer
Saunier, Émilie (2018) Ce que les expériences extraprofessionnelles font à la pratique professionnelle, Émulations - Revue de sciences sociales, (25), p. 63-79. doi: 10.14428/emulations.025.04.