Genre et sexualité chez des catholiques en France entre 1970 et 2006

les apports d’un traitement quantitatif

  • Marion Maudet EHESS/INED
Mots-clés: catholicisme, religion, genre, sexualité, statistiques, enquête quantitatives

Résumé

Cet article cherche à démontrer, à partir de l’utilisation de deux enquêtes quantitatives sur la sexualité en France (1970 et 2006), qu’on ne peut comprendre les pratiques sexuelles des personnes catholiques sans prendre en compte les rapports de genre. La perspective longitudinale et comparative (entre catholiques et personnes sans religion) met en évidence les évolutions différenciées de plusieurs pratiques sexuelles (âge et utilisation d’un moyen de contraception au premier rapport sexuel, usage de la pornographie, expérience de la pénétration anale hétérosexuelle) pour les catholiques, selon qu’ils sont hommes ou femmes. Il apparaît que si pour certaines pratiques, le fait d’être catholique ne conduit pas à adopter des pratiques sexuelles différentes de celles des personnes sans religion (comme c’est le cas pour la pornographie et pour l’usage de la contraception), pour d’autres (âge au premier rapport sexuel pour les femmes, pénétration anale pour les hommes), les effets de la religion sont prononcés et différenciés selon le genre.

Publiée
2017-12-11
Comment citer
Maudet, M. (2017) « Genre et sexualité chez des catholiques en France entre 1970 et 2006 », Emulations - Revue de sciences sociales, 11(23), p. 99-112. doi: 10.14428/emulations.023.008.