Panarchie dans le Sahel

L’initiative de la Grande Muraille Verte au prisme des relations d’influence entre acteurs

  • Axel Ducourneau Université de la Nouvelle-Calédonie. UMR 7268 ADES AMU-CNRS-EFS
  • Abdou Ka Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Umi 3189 ESS « Environnement, Santé, Sociétés ».
  • Mehdi Saqalli CNRS, UMR 5602 GEODE « Géographie de l’Environnement »
##plugins.pubIds.doi.readerDisplayName##: https://doi.org/10.14428/emulations.020.006
Mots-clés: analyse de réseaux sociaux/aide à la décision, cartographie participative, gouvernance multimodale, applications des politiques publiques

Résumé

Cet article porte sur l’initiative de la « Grande muraille verte », projet de reforestation et de développement intégré de la bande sahélienne et sur la mise en place d’un observatoire dédié, au Sénégal. Sur base d’une observation participante, les auteurs analysent le passage de la rhétorique environnementale à l’action opérationnelle sur le terrain à travers le prisme des mécanismes d’action collective mis en œuvre. On s’aperçoit que, sur le terrain, la capacité de négociations des acteurs est dépendante de plusieurs types de contingences : la configuration géographique du site du projet, l’historique du site et des projets qui s’y sont succédé au cours des 50 dernières années, la personnalité des acteurs et les intérêts propres des groupes en présence. Le concept de gouvernance apparaît alors comme un paradigme qui recouvre l’ensemble des négociations interpersonnelles enclenchées pour aboutir à un objectif concret : la mise en place de parcelles reforestées. Finalement, les auteurs montrent que le thème global de la désertification permet la mobilisation de fonds financiers internationaux et la rhétorique de la gouvernance, dont la définition est laissée volontairement à l’interprétation de chacun des acteurs, permet quant à elle les ajustements d’objectifs plus ou moins partagés.

 

Bibliographies de l'auteur

Axel Ducourneau, Université de la Nouvelle-Calédonie. UMR 7268 ADES AMU-CNRS-EFS

 

 
Abdou Ka, Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Umi 3189 ESS « Environnement, Santé, Sociétés ».

 

 
Mehdi Saqalli, CNRS, UMR 5602 GEODE « Géographie de l’Environnement »

 

 
Publiée
2017-06-12
Comment citer
Ducourneau, A., Ka, A. et Saqalli, M. (2017) « Panarchie dans le Sahel », Emulations - Revue de sciences sociales, 0(20), p. 83-94. doi: 10.14428/emulations.020.006.