Les régulations professionnelles déontologiques de communication publique : des valeurs et des normes de professionnalisation vecteurs de reconnaissance

  • Dominique Bessières Dominique Bessières est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’Université de Rennes 2, PREFICS EA7469 (France). Il a été concepteur et responsable du M1/M2 Communication publique et corporate de Sciences po Lille (2007-2012). Ses recherches et publications portent sur la communication publique, son organisation, sa professionnalisation et la normalisation des communications professionnelles dans les contextes publics. Il s’intéresse également aux conditions des usages des TICE en lien avec les enjeux de professionnalisation, de politiques publiques et managériaux. dominique.bessieres@univ-rennes2.fr
Mots-clés: communication publique, déontologie, charte, professionnalisation, public communication, ethics, charter, management, professionalization

Résumé

Les régulations professionnelles au travers d’un certain nombre d’opérations éthiques et déontologiques visent à organiser une représentation d’unité d’un positionnement des métiers de communicateur public, comme les chartes et récemment un manifeste pour la communication publique. Des valeurs et des normes sont ainsi affichées, mais dans quelle mesure participent-elles d’un mouvement de professionnalisation interactionniste pour consolider le rôle, la fonction, vis-à-vis d’autres groupes sociaux ? Ainsi, plus largement, leur portée ne se résume pas à leur seul contenu, mais bien plus globalement à leur insertion dans des dynamiques de revendication sociale. Il ne s’agit pas de règles contraignantes en termes juridiques, aussi leur sens et leurs incidences sont plus globales. Elles participent, avec d’autres, à la recherche d’une définition de l’exercice du métier de communicateur public. Le rôle des associations professionnelles est central, d’autant plus que l’on peut noter certaines évolutions dans le temps, avec toujours une représentation d’une éthique publique.

Mots clés : Communication publique, déontologie, charte, management, professionnalisation

Professional regulations through a certain number of ethical and deontological operations aim to organize a representation of unity of the positioning of public communicator professions, such as charters and recently a manifesto for public communication. Values ​​and norms are thus displayed, but to what extent do they participate in an interactionist professionalization movement to consolidate the role, the function, vis-à-vis other social groups? Thus, more broadly, their scope is not limited to their content alone, but more broadly to their inclusion in social advocacy dynamics. These are not binding rules in legal terms, so their meaning and their implications are more global. They participate, along with others, in the search for a definition of the exercise of the profession of public communicator. The role of professional associations is central, especially since we can note certain changes over time, always with a representation of public ethics.

Keywords : Public communication, ethics, charter, management, professionalization

Publiée
2017-12-05