La séparation entre Essence et Existence et son influence sur la logique chez Ibn Al-Nafīs

  • Farid Zidani Université d'Alger 2 Abou Alkacem Saadallah
Mots-clés: essence, existence, inexistence, quiddité, accident, terme, abstrait, particulier, universel, concept, classe, fini, infini, possible, impossible, multiplicité

Résumé

La séparation d’Avicenne entre « essence » et ««existence » a influencé la logique et les logiciens arabo-musulmans au Moyen-âge, dont Ibn al-Nafīs (1208-1288). Enthousiasmé par cette conception, celui-ci a contribué au développement de la logique et à l’élaboration d’une théorie du terme (universel). Parmi les conséquences de cette analyse, notons :
-La possibilité de concevoir, à côté des concepts abstraits, des concepts formels indépendants de toute réalité sensible, et de là, la remise en cause des catégories « imprédicables » aristotéliciennes, c’est-à-dire la possibilité de concevoir, pour Ibn al Nafīs comme pour Avicenne, des sujets et des prédicats qui ne sont pas nécessairement des termes exprimant ou appartenant à l’une des catégories Aristotéliciennes ;
-L’analyse de la proposition universelle, qui prend la forme d’une conditionnelle, ce qui a facilité la distinction entre deux types de propositions universelles, la proposition absolue, qui n’a aucune portée existentielle, et l’autre, qui se distingue de la première par son affirmation d’existence explicite.

Biographie de l'auteur

Farid Zidani, Université d'Alger 2 Abou Alkacem Saadallah

Université d'Alger 2, faculté des sciences humaines et social, département de philosophie.

 

 

Références

OPP, Joseph. 1950. Leçons de logique formelle, T1-2. Louvain : Éditions de l’Institut supérieur de philosophie.

GOICHON, Amélie-Marie. 1984. La Philosophie d’Avicenne et son influence en Europe médiévale. 2e édition revue, corrigée et augmentée. Paris : Librairie d’Amérique et d’Orient.

IBN AL-NAFĪS. 2009. Ŝarĥ Al-wuryqāt fī Al-manţiq (Commentaire sur les feuillets de logique). 2009. Texte présenté, établi et annoté par Ammar Talbi, Farid Zidani, Fouad Melit. Tunis : Dār Al-ġarb Al-islamī.

IBN SĪNA. 1960. Al- Iŝārāt wa Al-Tanbīhāt, 1ère partie. Texte établi par Sulaymān Dunyā. Le Caire : Dar Al-Macārif.

IBN SĪNA. 1960. Al- Ŝifā’, Al-ilāhiyāt. Texte établi et commenté par le père Qanawātī. Le Caire : Organisme général des imprimeries gouvernementales.

IBN SĪNA. 1964. Al- Ŝifā’. Al-Manţiq, Al-Quiyās. Texte établi et édité par Sacīd Zāyed. Le Caire : Organisme général des imprimeries gouvernementales.

IBN SĪNA. 1970. Al-Ŝifā’. Al-Manţiq, Al-cbāra. Texte établi et édité par Maĥmūd El-ḫoḍyrī. Le Caire : Dār El-kātib Al-ʿrabī.

IBN SĪNA. 1982. Manƫiq Al-Maŝriqiyyin. Introduction de ŝukrī Al-Nadjār. Beyrouth : Dār Al ĥadātha.

MOUSSAOUI, Ahmed. 2007. Le problème des fondements de la logique chez les penseurs musulmans médiévaux (La logique d’Avicenne « Ibn Sīnā »). Alger : Almanāhij.

RESCHER, Nicholas. 1964. The Development of Arabic Logic. Pittsburgh : University of Pittsburgh Press.

RUSSELL, Bertrand. 1989. La philosophie de l’atomisme logique. In Écrits de logique philosophique. Trad. par Jean Michel Roy. Paris : Presses Universitaires de France.

WHITEHEAD, Alfred North, RUSSELL, Bertrand. 1962. PRINCIPIA MATHEMATICA. To *56. Cambridge : Cambridge University Press.
Publiée
2016-12-22
Comment citer
Zidani, Farid. 2016. « La séparation Entre Essence Et Existence Et Son Influence Sur La Logique Chez Ibn Al-Nafīs ». Lato Sensu: Revue De La Société De Philosophie Des Sciences 3 (1). https://doi.org/10.20416/lsrsps.v3i1.213.
Rubrique
Actes du congrès de 2014 (métaphysique des sciences)