Lato Sensu: Revue de la Société de philosophie des sciences https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu <p>La Société a fondé une revue, gratuite, basée sur le Web, et conforme aux normes internationales. Intitulée <em>Lato Sensu, Revue de la Société de philosophie des sciences</em>, elle paraît deux à trois fois par an et publie des textes en français et en anglais. Le critère principal pour l’acceptation est bien sûr la qualité scientifique, mais une attention particulière est aussi accordée à l'originalité. Différents formats, outre l’article classique, sont envisagés : états de l’art, débats, ensembles thématiques, etc. La revue bénéficiera de l’aide et des conseils d’un conseil scientifique prestigieux composée à égalité de philosophes et de scientifiques.</p> fr-FR <p>Les auteurs conservent le droit d'auteur et accordent à la revue le droit de première publication, l'ouvrage étant alors disponible simultanément, sous la licence <a href="https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/">Licence d’attribution Creative Commons</a> permettant à d'autres de partager l'ouvrage tout en en reconnaissant la paternité et la publication initiale dans cette revue.</p> alexandre.guay@uclouvain.be (Alexandre Guay) alexandre.guay@uclouvain.be (Alexandre Guay) Thu, 07 Oct 2021 09:23:16 +0000 OJS 3.1.2.1 http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss 60 Samir Okasha's Philosophy https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/60973 <p>This essay offers some reflections on Samir Okasha’s new monograph <em>Agents and Goals in Evolution</em>, his style of doing philosophy, and the broader philosophy of nature project of trying to make sense of agency and rationality as natural phenomena.</p> Walter Veit Copyright (c) 2021 Walter Veit http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0 https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/60973 Thu, 29 Jul 2021 00:00:00 +0000 L' exposome : vers une science intégrative des expositions? https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/60653 <p>L’exposome réfère à un domaine émergent de recherche qui a pour visée de développer une science intégrée de l’ensemble des expositions auxquelles est soumis un individu tout au long de sa vie et qui influencent sa santé. Deux principales orientations se font jour. L’une se concentre sur l’étude de <em>l’exposome interne</em> qui permettrait d’identifier l’essentiel des expositions impactant la santé en mesurant avec précision les effets au niveau de l’environnement biochimique du corps. L’autre entend intégrer les expositions sociales, écologiques et les expositions biologiques et internes, ou autrement dit, faire davantage de place à l’étude de <em>l’exposome externe</em> et ainsi développer un modèle holiste de la santé environnementale. À partir de l’examen de la littérature scientifique, de l’analyse de la première génération d’études exposomiques (2010-2020) et d’entretiens menés auprès d’épidémiologistes engagés dans ces recherches, cet article propose un état des lieux des promesses et réalisations de ce domaine émergent quant à <em>l’intégration des expositions</em>, tout en ayant l’ambition d’apporter un regard critique sur ces dernières. Après avoir présenté l’exposome et ses diverses interprétations, nous examinerons quel type d’intégration est en jeu dans chacune de ces deux orientations et nous en questionnerons l’intérêt et la pertinence. Notre analyse se concentre plus particulièrement sur la seconde orientation&nbsp;: quels gages cette tendance la plus holiste donne-t-elle en vue d’un renouvellement de nos manières d’intégrer les facteurs environnementaux et génétiques, sociaux et biologiques, dans notre approche des expositions et de l’explication des maladies&nbsp;?</p> Élodie Giroux Copyright (c) 2021 Élodie Giroux http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0 https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/60653 Thu, 05 Aug 2021 00:00:00 +0000 Qu'est-ce qu'expliquer en sociologie ? https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/61023 <p>L’actualité des publications en sociologie vient mettre en question sa capacité à expliquer ce qu’elle prend pour objet sans véritablement définir ce que signifie ce mot, <em>expliquer</em>. Le présent article cherche à répondre aux questions suivantes&nbsp;: qu’est-ce donc qu’<em>expliquer</em>&nbsp;? Que signifie exactement ce terme associé à la science&nbsp;? En quoi et pourquoi la visée que sous-tend le mot trouve-t-elle difficilement son droit, ou sa pertinence, en sociologie&nbsp;? Comment se conçoit l’explication en termes opératoires&nbsp;? Les réponses avancées ici s’appuient d’abord sur les nuances apportées par l’épistémologie contemporaine à la caractérisation de la science associée aux trois maîtres mots que sont <em>décrire</em>, <em>comprendre</em> et <em>expliquer</em>. L’analyse d’une entrevue qualitative vient ensuite illustrer les opérations en vertu desquelles expliquer devient possible dans cette discipline, dès lors susceptible d’être considérée comme une science, elle-même conçue comme une connaissance par objet, par concept et par méthode.</p> Jacques Hamel Copyright (c) 2021 Jacques Hamel http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0 https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/61023 Tue, 07 Sep 2021 00:00:00 +0000 Le holisme de Duhem contre la thèse de Duhem-Quine https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/59373 <p>Le holisme de la réfutation, outhèse de Duhem-Quine, affirme que nous ne pouvons pas tester isolément une hypothèse scientifique, mais seulement des ensembles d’hypothèses. Ainsi, en cas d’échec d’un test, nous pouvons seulement conclure qu’au moins une hypothèse d’un ensemble est falsifiée, mais nous ne pouvons pasdéterminer laquelle.Bien que cette thèse soit partagée par Duhem et Quine, on néglige régulièrementdes différences entre leurs analyses, alors qu’ilsne s’appuient pas sur les mêmes arguments, et parviennent à des conclusions qui se contredisent sur des points essentiels. Nous proposonsdans cet articled’exposer leholisme duhemien, et de le comparer au holisme quinien.Nouscherchons surtout à montrer que le holisme duhemien n’empêche pasla falsifiabilité des hypothèses scientifiques.</p> Youri Cabot Copyright (c) 2021 Youri Cabot http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0 https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/59373 Mon, 20 Sep 2021 09:50:36 +0000