Lato Sensu: Revue de la Société de philosophie des sciences https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu <p>La Société a fondé une revue, gratuite, en accès libre, évaluée en double aveugle par les pairs, basée sur le Web, et conforme aux normes internationales. Intitulée <em>Lato Sensu, Revue de la Société de philosophie des sciences</em>, elle paraît deux à trois fois par an et publie des textes en français et en anglais. Le critère principal pour l’acceptation est bien sûr la qualité scientifique, mais une attention particulière est aussi accordée à l'originalité. Différents formats, outre l’article classique, sont envisagés : états de l’art, débats, ensembles thématiques, etc. La revue bénéficiera de l’aide et des conseils d’un conseil scientifique prestigieux composée à égalité de philosophes et de scientifiques.</p> fr-FR <p>Les auteurs conservent le droit d'auteur et accordent à la revue le droit de première publication, l'ouvrage étant alors disponible simultanément, sous la licence <a href="https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/">Licence d’attribution Creative Commons</a> permettant à d'autres de partager l'ouvrage tout en en reconnaissant la paternité et la publication initiale dans cette revue.</p> vincent.ardourel@gmail.com (Vincent Ardourel) alexandre.guay@uclouvain.be (Alexandre Guay) Fri, 15 Dec 2023 14:24:03 +0000 OJS 3.3.0.10 http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss 60 Compte rendu de Otávio Bueno, Ruey-Lin Chen, Melinda Bonnie Fagan (eds.), Individuation, process, and scientific practices https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/77333 <p>Compte rendu de Otavio Bueno, Ruey-Lin Chen, Melinda Bonnie Fagan (eds), Individuation, process, and scientific practices</p> Quentin Hiernaux (c) Tous droits réservés Quentin Hiernaux 2023 http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0 https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/77333 Fri, 15 Dec 2023 00:00:00 +0000 Compte rendu de Quentin Hiernaux, Du comportement végétal à l’intelligence des plantes ? https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/77343 <p>Compte rendu de Quentin Hiernaux, Du comportement végétal à l’intelligence des plantes ?</p> Guglielmo Militello (c) Tous droits réservés Guglielmo Militello 2023 http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0 https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/77343 Fri, 15 Dec 2023 00:00:00 +0000 Compte rendu de Christian Sachse, L'évolution biologique, un trésor de philosophie https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/78263 Christelle Montjean (c) Tous droits réservés Christelle Montjean 2023 http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0 https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/78263 Fri, 15 Dec 2023 00:00:00 +0000 Compte rendu : Catherine Allamel-Raffin, Jean-Luc Gangloff et Yves Gingras (dir.), L’expérimentation dans les sciences, Editions matériologiques, Collection « Epistémologie comparée », Mars 2022, 210 pages. https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/74323 Solal Azoulay (c) Tous droits réservés Solal Azoulay 2023 http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0 https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/74323 Fri, 15 Dec 2023 00:00:00 +0000 Revue de l'équité algorithmique https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/64343 <p>Cet article présente un état de l'art critique du sous-champ de l'éthique de l'Intelligence Artificielle nommé "équité algorithmique". Il se concentre en particulier sur un objet récent, mais faisant objet d'une activité intense, à savoir les critières statistiques de l'équité algorithmique. Il s'agit de critères permettant de déterminer si un algorithme ou modèle prédictif de ML ne présente pas de biais défavorable à l'égard d'une population donnée en examinant les caractéristiques statistiques de son comportement entrées-sortie. Nous commençons par présenter les diverses définitions au centre des conversations récentes, ainsi qu'un résultat crucial d'impossibilité d'optimisation simultanée de toutes ces métriques, nommé "résultat d'incompatibilité." Nous discutons ensuite les leçons philosophiques à tirer de cette pluralité de définitions et du résultat d'incompatibilité. Nous finissons par une discussion critique portant sur les difficultés provenant de la représentation par des variables mathématiques de réalités sociales complexes comme l'appartenance identitaire à une population donnée, ou la caractérisation d'un discours comme discours de haine.</p> Maël Pégny (c) Tous droits réservés Maël Pégny 2023 http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0 https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/64343 Fri, 15 Dec 2023 00:00:00 +0000 Le nouveau problème de la démarcation https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/66343 <p>À la question de savoir comment concevoir la relation entre le concept de science et celui de métaphysique, une réponse très influente de nos jours prône la naturalisation méthodologique de la science. Selon cette thèse, même si sciences et métaphysique sont des entreprises épistémiquement indépendantes l’une de l’autre, elles sont ou devraient être méthodologiquement analogues&nbsp;: l’enquête métaphysique serait ou devrait être menée par des moyens scientifiques. L’objet de mon article est de montrer qu’une telle manière de concevoir la métaphysique a un effet inverse à celui escompté. Au lieu d’élever la certitude métaphysique à un niveau scientifique, elle abaisse la certitude scientifique au niveau métaphysique. Je soutiens que, si on ne se résout ni à accepter cette conséquence ni à renoncer à une certaine forme de naturalisation, émerge un nouveau problème de démarcation entre science et métaphysique.</p> <div id="sconnect-is-installed" style="display: none;">2.12.0.0</div> Raphaël Künstler (c) Tous droits réservés Raphael Kunstler 2023 http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0 https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/66343 Fri, 15 Dec 2023 00:00:00 +0000 La définition de la pseudoscience chez Sven Ove Hansson https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/66593 <p>Trois stratégies furent principalement adoptées par les philosophes pour résoudre le problème de la démarcation&nbsp;: 1° la recherche d’un critère de démarcation unique et anhistorique, 2° la recherche de listes à critères multiples, 3° la recherche d’une définition de la pseudoscience. En analysant la proposition de Sven Ove Hansson (2013), cet article est principalement focalisé sur la troisième stratégie. L’article poursuit un triple objectif&nbsp;: i) exposer chacun des critères qui composent la définition de la pseudoscience de Hansson en 2013, et les difficultés que l’auteur tente de dépasser, ii) mettre en exergue les limites de cette définition, iii) dégager <em>in fine</em> des propositions permettant d’avancer sur la question de la pseudoscience.&nbsp;</p> Stéphanie Debray (c) Tous droits réservés Stéphanie Debray-Menaoum 2023 http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0 https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/66593 Fri, 15 Dec 2023 00:00:00 +0000 Les valeurs dans la representation scientifique https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/66963 <p>Le but de cet article est d'examiner le rôle joué par les valeurs dans les activités de représentation en science, notamment la construction ou utilisation de modèles, en distinguant représentation concrète et abstraite. Un modèle hiérarchique est proposé. La conclusion est que l'influence des valeurs sociales dans la représentation scientifique dépend du niveau d'abstraction considéré, et qu'elle n'est problématique que quand des valeurs locales sont considérées pour évaluer des représentations plus générales.</p> Quentin Ruyant (c) Tous droits réservés Quentin Ruyant 2023 http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0 https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/66963 Fri, 15 Dec 2023 00:00:00 +0000 Remarks on Hansson's Model of Value-dependent Scientific Corpus https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/66973 <p>Cet article traite du modèle de corpus de Hansson pour l'influence des valeurs (en particulier non-épistémiques) dans la phase d'acceptation/rejet d'hypothèse de l'enquête scientifique. Ce modèle de corpus est basé sur les concepts très convaincants, développés par Hansson, de corpus scientifique et de science "au sens large". L'article présente le modèle de corpus de Hansson pour l'influence des valeurs, effectue des commentaires sur ses origines, analyse ses avantages et désavantages, et conclut que c'est un très bon candidat pour gérer l'influence des valeurs, puisque contrairement à d'autres modèles de la littérature, il est simple, il fournit une procédure universelle pour gérer les valeurs, et il préserve systématiquement l'intégrité épistémique de la science. L'article commente les difficultés associées à ce modèle : comment il gère les valeurs non-épistémiques controversées; les difficultés associées au fait de systématiquement prendre l'exigence maximum d'entrée dans le corpus (difficulté à identifier cette exigence maximum, et non-optimalité par rapport aux autres exigences moins élevées); et la question de savoir si un énoncé appartenant au corpus peut néanmoins être considéré comme insuffisamment fiable pour une application pratique. Je note que ces questions ne remettent pas en cause l'applicabilité du modèle de corpus, mais soulignent plutôt le besoin de définir précisément la frontière entre le corpus et son contexte d'application. Enfin, je recommande des travaux empiriques (en particulier, des interviews de scientifiques et ingénieurs) afin de mieux évaluer ces questions.</p> Philippe Stamenkovic (c) Tous droits réservés Philippe Stamenkovic 2023 http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0 https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/66973 Fri, 15 Dec 2023 00:00:00 +0000 Science et pseudo-science de l’agronomie à l’agriculture biodynamique, et retour https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/67113 <p>Alors que le débat sur le caractère scientifique ou pseudo-scientifique de l’agriculture biodynamique occupe régulièrement le débat public, l’histoire et la philosophie des sciences ne semblent que très peu s’être emparées de ce sujet. La thèse défendue ici est double&nbsp;: tout d’abord, si l’agriculture biodynamique rencontre un relatif succès aujourd’hui, cela tient sans doute au fait que son théoricien, R. Steiner, a été un des premiers à critiquer le paradigme qui domine l’agronomie, ou en tout cas l’agriculture, depuis plus d’un siècle. Cette critique semble d’ailleurs se maintenir dans ses motifs tout au long du XXe siècle, jusqu’à une certaine critique contemporaine de l’agro-industrie et de ses conséquences désastreuses sur l’environnement. Or, et c’est la seconde thèse défendue ici, cette critique semble méconnaître voire occulter la réalité des débats internes qui ont traversé l’agronomie au cours du XXe siècle et qui continuent de l’agiter aujourd’hui&nbsp;: l’agronomie système a ainsi par exemple intégré dans ses objets des éléments de l’agriculture biodynamique. Selon nous, le problème principal est que l’agronomie est souvent abordée selon une approche externaliste, qui doit impérativement être complétée par une approche internaliste afin tout d’abord de distinguer ce qui relève de la science et ce qui relève du mysticisme, et ensuite de saisir toute la richesse historique et épistémologique de l’agronomie.</p> Nicolas Brault, Olivier Rey (c) Tous droits réservés Nicolas Brault 2023 http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0 https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/67113 Fri, 15 Dec 2023 00:00:00 +0000 Objectivité, vérité et évaluation des savoirs dans les recherches participatives Le cas de l’environnement https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/68313 <p>Après avoir présenté une conception radicale des recherches participatives, ce texte montre que les savoirs produits dans un tel cadre sont de nature hybride et peuvent être qualifiés de transdisciplinaires, au sens fort de ce qualificatif qui souligne que ces savoirs vont au-delà de toute catégorisation de savoirs constitués. Cette transdisciplinarité forte pose la question de la vérité et de l’objectivité des énoncés ainsi produits. La réponse à cette double question conditionne à la fois l’excellence épistémique et la pertinence sociale de ces énoncés, qui ont pour vocation de déboucher sur des actions aptes à répondre aux attentes cognitives et sociales de toutes les parties prenantes. Une telle vocation implique une conduite inédite de l’évaluation des savoirs impliqués, du point de vue de leur pertinence épistémique comme de celui de leur pertinence sociale.</p> Catherine Allamel-Raffin, Bernard Ancori (c) Tous droits réservés Catherine Allamel-Raffin, Bernard Ancori 2023 http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0 https://ojs.uclouvain.be/index.php/latosensu/article/view/68313 Fri, 15 Dec 2023 00:00:00 +0000