« Tu es devenu toubab »

Comprendre le retour temporaire au prisme des attentes de la famille restée au pays chez les migrants originaires d’Afrique subsaharienne

  • Césarine Sambou LAM (Les Afriques dans le monde), UMR 5115, Université de Bordeaux, France ; et CEPED (Centre population et développement), UMR 196, Université Paris Descartes-IRD, France
Mots-clés: toubab, retour temporaire, attentes, migrants, Afrique subsaharienne, Bordeaux

Résumé

La migration et le retour temporaire dans la société de départ sont des moments importants, tant pour le migrant que pour sa famille restée au pays. Les proches non migrants attendent beaucoup du migrant qui revient en termes de solidarité et de redistribution des richesses accumulées en Europe. À partir d’une enquête qualitative multisituée à Bordeaux auprès de migrants originaires d’Afrique subsaharienne et de leurs familles au Sénégal et au Burkina Faso, cette étude présente les enjeux du retour temporaire au prisme des attentes de la famille non migrante. Les résultats montrent comment les migrants originaires d’Afrique subsaharienne, qui rencontrent des difficultés à répondre aux attentes de la famille non migrante, sont étiquetés de « toubab », et les effets de cet étiquetage sur le plan social, familial et identitaire.

Biographie de l'auteur

Césarine Sambou, LAM (Les Afriques dans le monde), UMR 5115, Université de Bordeaux, France ; et CEPED (Centre population et développement), UMR 196, Université Paris Descartes-IRD, France

Docteure en ethnologie/anthropologie sociale et culturelle à l’Université de Bordeaux. Sa thèse portait sur la santé et la migration chez les migrants originaires d’Afrique subsaharienne. Après sa thèse, elle intègre l’Institut de recherche pour le développement (IRD) dans le cadre d’un postdoctorat au sein du laboratoire Centre Population et Développement (CEPED). Elle est aussi chercheure associée au LAM (Les Afriques dans le Monde). Ses travaux de recherche portent sur les thématiques de la santé, de la migration, du vieillissement et de la polypathologie en France et en Afrique de l’Ouest.

Publiée
2020-09-29
Comment citer
Sambou, C. (2020) « « Tu es devenu toubab »  », Emulations - Revue de sciences sociales, (34), p. 77-95. doi: 10.14428/emulations.034.04.