La « précarité » au prisme de l’exclusion

Un schème dépolitisant ?

  • Mahaut Ritz Université Grenoble Alpes/Centre Marc Bloch, Humboldt-Universität Berlin
Mots-clés: précarité, critique sociale, exclusion, exploitation, organicisme, normes

Résumé

Cet article interroge le concept de précarité problématisé à travers le paradigme de l’intégration/exclusion et son potentiel critique. Née dans les années 1980, cette lecture se développe en miroir de la forte hausse du chômage et de l’émergence d’une nouvelle pauvreté, dont on commence à prendre conscience. Elle dépasse désormais la préoccupation des années 1970 concentrée sur l’essor des formes précaires d’emploi. Les sciences sociales développent particulièrement cette grille de lecture relative à l’intégration et à l’exclusion sociales, devenue aujourd’hui l’horizon d’entente général que l’on a de la précarité. En s’appuyant sur des travaux sociogénétiques, cet article questionne le concept de précarité lui-même, en tant que concept capable de saisir une réalité (concept diagnostique) tout comme de catégoriser le monde social (concept idéologique). Il s’intéresse aux présupposés théoriques et aux effets politiques et pratiques de cette lecture qui fait des « précaires », des « exclus », ou des individus en voie d’exclusion.

Biographie de l'auteur

Mahaut Ritz, Université Grenoble Alpes/Centre Marc Bloch, Humboldt-Universität Berlin

Doctorante en philosophie à l’Université Grenoble Alpes et à la Humboldt-Universität de Berlin où elle poursuit depuis octobre 2013 une thèse en cotutelle sur le concept critique de précarité sous la direction du Professeur Éric Dufour et de la Professeure Rahel Jaeggi. Elle est rattachée depuis 2015 au Centre Marc Bloch de Berlin, centre de recherche franco-allemand en sciences sociales, où elle participe au groupe de travail « Herméneutique et critique ». À Berlin, elle prend part également au Colloquium de Théorie critique animé par Rahel Jaeggi à la Humboldt-Universität. Elle soutiendra sa thèse, intitulée La précarité, entre invention idéologique et organisation de la dépossession, en octobre 2018 à Grenoble.

Publiée
2019-02-20
Comment citer
Ritz, M. (2019) « La « précarité » au prisme de l’exclusion », Emulations - Revue de sciences sociales, 0(28), p. 79-91. doi: 10.14428/emulations.028.06.