The strike has become social

Paths of precarious mobilization in Italy

  • Maurilio Pirone Université de Bologne
##plugins.pubIds.doi.readerDisplayName##: https://doi.org/10.14428/emulations.028.08
Mots-clés: grève, syndicalisme, précarité, mouvements sociaux

Résumé

L’article vise tout d’abord à retracer l’évolution de certaines trajectoires des mobilisations sociales concernant la précarité en Italie. L’hypothèse de base est que cette condition ne peut être réduite à une catégorie sociologique ou économique mais constitue plutôt un terrain d’organisation syndicale et de revendications politiques. L’analyse que je présente sera articulée en deux moments historiquement distincts selon la manière dont la précarité a été décrite et combattue. Par rapport à un premier moment, dans lequel la montée et la mise en récit de nouveaux sujets du travail ont pris le devant de la scène, il semble possible d’identifier une deuxième phase de mobilisations dans laquelle – tout en maintenant une alternance entre conflits spécifiques et mouvements généralistes – la question de la précarité a débordé et a inclus des dimensions biopolitiques comme la reproduction sociale et l’autodétermination. Par conséquent, les formes de contestation sont également transformées : dans la dernière partie de l’article, j’essaierai de clarifier les principales caractéristiques des expériences de grève sociale qui ont eu lieu en Italie ces dernières années.

Biographie de l'auteur

Maurilio Pirone, Université de Bologne

Docteur en politique, institutions et histoire au Département des sciences sociales et politiques de l’Université de Bologne. Il est gestionnaire de projets spécialisés dans la régénération urbaine. Actuellement, il travaille comme assistant de recherche en sciences politiques à l’Université de Bologne où il est membre du groupe de recherche Into the Black Box. Ses intérêts de recherche portent sur le capitalisme de plate-forme, la logistique urbaine, les relations industrielles, l’avenir du travail, le racisme et les classes.

Publiée
2019-02-20
Comment citer
Pirone, M. (2019) « The strike has become social », Emulations - Revue de sciences sociales, 0(28), p. 107-120. doi: 10.14428/emulations.028.08.