Par la tête et par le coeur

En souvenir de l’enseignement d’Enric Porqueres i Gené

  • Noémie Merleau-Ponty Centre national de la recherche scientifique, IRIS, France.
Mots-clés: parenté, in memoriam

Résumé

Le travail de deuil n’est pas facile. Il faut le dire, il faut l’écrire, pour pouvoir le commencer. Je tourne autour de ce texte, je sens ma pensée et mes émotions fuir, nourrir la page blanche de mots fugitifs pour ne pas avoir à se confronter, encore, à la disparition. Enric Porqueres i Gené (1962-2018) enseigna l’anthropologie de la parenté à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) vingt-deux années durant. Je fis sa connaissance alors que j’étais étudiante en Master et m’inscrivis en thèse de doctorat sous sa direction en 2011...

Biographie de l'auteur

Noémie Merleau-Ponty, Centre national de la recherche scientifique, IRIS, France.

Chargée de recherche en sciences sociales à l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (CNRS). Son travail dépeint les transformations de la vie embryonnaire à l’heure des biotechnologies. Ses enquêtes sont pensées comme des occasions de travailler avec plutôt que sur. Avec les sciences du vivant, avec les différences de disciplines, avec les débats de société. Docteure en anthropologie depuis 2015 (EHESS), Noémie Merleau-Ponty s’est également formée à l’histoire de l’art et de la philosophie en France. Au Massachussetts Institute of Technology (MIT) et à l’Université de Cambridge, elle a travaillé avec des équipes spécialisées en études de genre et études féministes des sciences et des techniques.

Publiée
2020-04-17
Comment citer
Merleau-Ponty, N. (2020) « Par la tête et par le coeur », Emulations - Revue de sciences sociales, (32), p. 15-18. doi: 10.14428/emulations.032.02.