Trente ans de médiatisation des violences sexistes et sexuelles

L’exemple de deux journaux français

  • Annie Lochon Cerrev (EA 3918), Université de Caen-Normandie.
Mots-clés: Violences sexistes et sexuelles, discours sécuritaire, discours associatifs et féministes, presse quotidienne, analyse de discours

Résumé

Depuis 30 ans, les médias français ont participé à la mise en lumière des violences sexuelles commises envers les enfants et les femmes, sur fond de discours sur l’insécurité. À partir d’un corpus de 2071 articles, publiés entre 1989 et 2019, issus de deux journaux français, l’article identifie les pics médiatiques et les évolutions des représentations sociales qui sont apparues. Parmi les violences sexuelles, celles commises par une personne inconnue de la victime avant les faits de violence sont davantage médiatisées, pendant la majorité des trente années étudiées, que celles relatant des faits d’inceste, ce à l’encontre des constats statistiques. C’est pourquoi la visibilisation de ces violences peut être qualifiée de paradoxale. Il faut attendre que la parole des femmes puisse s’exprimer directement sur les médias sociaux pour que le discours féministe trouve une place plus développée dans la dénonciation des violences sexistes et sexuelles, au moins pour l’un des deux quotidiens examinés.

Publiée
2021-07-31
Comment citer
Lochon, A. (2021) « Trente ans de médiatisation des violences sexistes et sexuelles », Emulations - Revue de sciences sociales, 9990. doi: 10.14428/emulations.varia.031.
Rubrique
2021