Enseigner l’enquête de terrain à partir d’archives d’enquêtes par entretiens

Retour critique sur une expérience d’enseignement basée sur le dispositif beQuali

  • Guillaume Garcia Sciences Po – Centre national de la recherche scientifique, CDSP, France.
  • Selma Bendjaballah Sciences Po – Centre national de la recherche scientifique, CDSP, France.
  • Jérémie Vandenbunder Centre national de la recherche scientifique, CESDIP, France.
Mots-clés: archives, réutilisation, méthodes, analyse, entretiens

Résumé

Cet article questionne l’usage d’archives d’enquêtes qualitatives au soutien de l’enseignement de l’enquête de terrain en sociologie et science politique, en restituant une expérience accumulée depuis 2013 : la mobilisation de matériaux proposés par la plateforme beQuali (« Banque d’enquêtes qualitatives ») du Centre de données sociopolitiques (CDSP, UMS 828 Sciences Po-CNRS) pour des enseignements de « méthodologie qualitative » (réalisation d’entretiens et d’observations, analyse de transcriptions d’entretiens). BeQuali met à disposition des usagers académiques non seulement des matériaux de recherche (entretiens semi-directifs, non directifs, collectifs, observations, etc.), mais aussi une vaste documentation associée qui permet de resituer les enjeux scientifiques et méthodologiques propres à chaque enquête. Nous proposons un retour sur notre propre expérience en la matière à partir des archives de certaines de ces enquêtes. Nous présentons plusieurs modules pédagogiques que nous avons animés ces dernières années à Sciences Po Paris et à l’université Paris 2, et interrogeons les potentialités et les limites d’une telle démarche. Quatre enjeux majeurs de l’enseignement des méthodes sont développés : préparer au mieux les étudiants à la réalisation d’un terrain ; soutenir l’apprentissage de la réflexivité ; acclimater à la mise à distance de l’engagement émotionnel ; aborder pleinement les enjeux pratiques de l’analyse des matériaux.

Biographie des auteurs

Guillaume Garcia, Sciences Po – Centre national de la recherche scientifique, CDSP, France.

Guillaume Garcia est docteur en science politique de l’université Paris Dauphine et ingénieur de recherche au Centre de données sociopolitiques de Sciences Po (CDSP, UMS 828). Après avoir géré le développement de beQuali durant une dizaine d’années, il est aujourd’hui en charge des activités de recherche méthodologique et de valorisation au sein du CDSP.

Selma Bendjaballah, Sciences Po – Centre national de la recherche scientifique, CDSP, France.

Selma Bendjaballah est ingénieure de recherche au Centre de données sociopolitiques de Sciences Po (CDSP, UMS 828) depuis 2015.

Jérémie Vandenbunder, Centre national de la recherche scientifique, CESDIP, France.

Jérémie Vandenbunder est ingénieur de recherche CNRS au Centre d’études sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP, UMR 8183). De 2018 à 2020, il a été ingénieur de recherche au sein de l’équipe du projet BeQuali du CDSP.

Publiée
2022-05-11
Comment citer
Garcia, G., Bendjaballah, S. et Vandenbunder, J. (2022) « Enseigner l’enquête de terrain à partir d’archives d’enquêtes par entretiens », Emulations - Revue de sciences sociales, (39-40), p. 169-190. doi: 10.14428/emulations.039-40.09.