« Former une élite médicale chrétienne »

La Conférence Laënnec à Paris dans les années 1930

  • Jean-Victor Élie École pratique des hautes études, GRSL, France.
Mots-clés: Conférence Laënnec, médecine catholique, humanisme médical, Michel Riquet

Résumé

La Conférence Laënnec s’est constituée, dans les années 1930, comme un lieu de formation délibérément orienté vers une élite médicale chrétienne, dont le savoir permettrait d’asseoir une autorité et une influence participant à la réinstauration d’« un ordre social chrétien » ; un lieu de sociabilité fondé sur une communauté morale fortement intégrée, réalisant les prodromes d’une corporation médicale ; un lieu de débats, devenu signe de contradiction dans la société française et dans l’Église catholique, en tentant de définir un nouvel ordre pour la médecine à travers la promotion d’un « humanisme médical » et la définition du « médecin catholique » à partir de la thématisation de nombreux cas de conscience.

Biographie de l'auteur

Jean-Victor Élie, École pratique des hautes études, GRSL, France.

Normalien, certifié en philosophie, il prépare actuellement l’agrégation de philosophie à l’Université Paris-Sorbonne, après avoir consacré une première partie de ses études à l’histoire contemporaine. En 2017, il soutient un mémoire d’histoire religieuse à l’École pratique des hautes études sur la définition du « médecin catholique » en France dans les années 1930, sous la direction de Denis Pelletier (EPHE-GSRL). Il poursuit ensuite des études de philosophie à l’Université Paris-Panthéon Sorbonne, sous la direction de Sandra Laugier (Paris 1-ISJP).

Publiée
2021-07-06
Comment citer
Élie, J.-V. (2021) « « Former une élite médicale chrétienne » », Emulations - Revue de sciences sociales, (38), p. 35-48. doi: 10.14428/emulations.038.03.