Faire du terrain dans une formation universitaire de sociologie : jeux de rôle d’étudiants en observation

  • Marie Chartier Université de Perpignan via Domitia, Cresem, France.
Mots-clés: observation, enseignement, université, condition étudiante

Résumé

Cet article revient sur la manière dont les étudiants inscrits en deuxième année de sociologie vivent l’expérimentation de l’observation dans le cadre des travaux dirigés (TD) d’enquête proposés dans une université française. Ce vécu est analysé au prisme de leur condition étudiante : s’intéresser au fonctionnement des enseignements à l’université et au parcours des étudiants de licence 2 de sociologie permet de mettre au jour plusieurs types de tensions à l’œuvre dans l’expérience que font les étudiants de ces TD. Ces tensions se traduisent par différents jeux de rôles qui témoignent d’une pluralité d’appropriations de l’exercice d’observation.

Biographie de l'auteur

Marie Chartier, Université de Perpignan via Domitia, Cresem, France.

Marie Chartier est maîtresse de conférences au département de sociologie de l’université de Perpignan Via Domitia au CRESEM – Centre de recherches sur les sociétés et environnements en méditerranée. Ses thèmes de recherche portent sur le travail enseignant, les relations enseignant/parents, la socialisation professionnelle, la professionnalité, les actions publiques et l’ethnographie.

Publiée
2022-05-11
Comment citer
Chartier, M. (2022) « Faire du terrain dans une formation universitaire de sociologie : jeux de rôle d’étudiants en observation », Emulations - Revue de sciences sociales, (39-40), p. 137-152. doi: 10.14428/emulations.039-40.07.