Céder sa place. Logique situationnelle et catégorisation dans le métro de Saint-Pétersbourg

  • Victoria Chantseva Université Sorbonne Paris Nord, EXPERICE, France.
Mots-clés: âge, civilité urbaine, genre, transports publics

Résumé

L’article s’intéresse aux significations des gestes de politesse dans les transports en commun en s’appuyant sur une ethnographie du métro de Saint-Pétersbourg. Des séances d’observation ainsi que des descriptions que les usagers de métro donnent de leur expérience quotidienne – notamment celle liée au fait de céder sa place à l’autre – font émerger les éléments d’une socialisation différenciée selon le genre. Les mêmes gestes peuvent s’inscrire dans les logiques d’action différentes, selon l’âge et le sexe des personnes engagées. Toutefois, les connotations genrées ou celles liées à la hiérarchie des âges peuvent faire l’objet de contestations. Céder la place pour se montrer courtois avec les femmes ou pour faire preuve de respect envers les personnes âgées n’est pas toujours accepté car cela tend à instaurer des rapports soulignant la différence entre les personnes impliquées. C’est ce que les acteurs essayent de surmonter en recourant à des tactiques de précaution qui rendent le geste acceptable.

Publiée
2021-10-14
Comment citer
Chantseva, V. (2021) « Céder sa place. Logique situationnelle et catégorisation dans le métro de Saint-Pétersbourg », Emulations - Revue de sciences sociales, 9990. doi: 10.14428/emulations.varia.033.
Rubrique
2021