Le rite chez Erving Goffman

  • Martin Degand Doctorant à l’Institut des civilisations, arts et lettres (INCAL), Université catholique de Louvain, Aspirant du F.R.S-FNRS

Résumé

Dans le cadre de cet article, nous proposons une brève synthèse sur la notion de rite chez E. Goffman. Celle-ci repose notamment sur une approche diachronique fondée sur les deux ouvrages que sont Les rites d’interaction et Les relations en public. Dans une telle optique, nous présentons d’abord certains aspects du rite chez E. Goffman. Nous envisageons ensuite l’évolution de la notion et l’influence de l’éthologie sur celle-ci et clôturons notre parcours par une mise en perspective du concept à l’aide des théories durkheimiennes.

Publiée
2011-02-01
Comment citer
Degand, M. (2011) « Le rite chez Erving Goffman », Emulations - Revue de sciences sociales, 00. doi: 10.14428/emulations.varia.002.
Rubrique
2011