Composer avec l’interdit religieux

jeunes musulmans, sexualités préconjugales et arrangements normatifs

  • Vulca Fidolini Université de Strasbourg
Mots-clés: méthodes qualitatives, ethnographie, Islam, sexualité, interdits religieux, jeunes hommes marocains

Résumé

Comment le pouvoir des normes religieuses se traduit-t-il en vécu ? Comment saisir l’emprise de ces normes sur les conduites des personnes interviewées ? Ce texte essaiera de répondre à ces questions en s’appuyant sur les résultats d’une recherche menée auprès de jeunes hommes musulmans (68 au total), marocains, immigrés en Europe (France et Italie), issus de différents milieux sociaux et ayant entre 20 et 30 ans au moment de l’enquête. L’article se propose d’analyser comment les processus d’individualisation religieuse des jeunes interviewés s’imbriquent avec la production de stratégies personnalisées de bricolage des interdits sexuels. Le texte s’intéressera notamment à montrer ce que ces bricolages font aux relations entre partenaires de couple (hétérosexuels) et entre fils et parents, en perspective intra et intergénérationnelle. En s’appuyant sur les histoires de deux jeunes hommes, Rachid et Hamza, il s’agira d’analyser leurs parcours d’individualisation, religieuse et sexuelle, en introduisant la notion d’« arrangement » avec la norme – et notamment de l’interdit sexuel préconjugal selon les préceptes de l’islam.

Publiée
2017-12-15
Comment citer
Fidolini, V. (2017) « Composer avec l’interdit religieux », Emulations - Revue de sciences sociales, 11(23), p. 83-98. doi: 10.14428/emulations.023.007.