Entre les lignes

enquête sur les nageurs réguliers de la piscine Pontoise de Paris

  • Hadrien Riffaut Université Paris Descartes
Mots-clés: natation, nageurs réguliers, rétributions sociales et identitaires, vulnérabilité, ethnographie du proche

Résumé

Cet article est basé sur une enquête menée auprès de nageurs réguliers d’une piscine parisienne. Il décrit, dans un premier temps, les modalités d’inscription du chercheur sur un terrain dans lequel il est lui-même acteur. Il montre comment l’ancrage dans la durée et le partage quotidien de l’activité étudiée constituent deux atouts privilégiés de ce « terrain chez soi ». Il s’intéresse, dans un second temps, au rapport des nageurs à l’eau en tant que matière. Une eau associée à un imaginaire hautement porteur de sens et à des sensations de bien-être, de portage ou d’enveloppement, recherchés des nageurs. Il explore enfin les motivations des nageurs à pratiquer leur activité. Lesquelles sont souvent centrées autour d’un besoin de compenser un problème physique ou une difficulté existentielle.

 

Biographie de l'auteur

Hadrien Riffaut, Université Paris Descartes

 

 
Publiée
2017-12-11
Comment citer
Riffaut, H. (2017) « Entre les lignes », Emulations - Revue de sciences sociales, 0(22), p. 83-97. doi: 10.14428/emulations.022.006.