« Combien de temps vous restez ? »

Enjeux et critiques locales de l’affluence des acteurs internationaux de l’adaptation au changement climatique à Tarawa et Funafuti

  • Damien Vallot LAM-Sciences Po Bordeaux
Mots-clés: Tuvalu, Kiribati, adaptation au changement climatique, média, consultance, saturation

Résumé

En raison de leur vulnérabilité à l’élévation du niveau marin, deux États du Pacifique, Tuvalu et Kiribati, sont l’objet d’une attention grandissante depuis une vingtaine d’années. De plus en plus de journalistes et de consultants de l’aide au développement se rendent dans ces atolls. Les acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux locaux sont confrontés à une augmentation des sollicitations de la part de ces acteurs étrangers qui ont tendance à « saturer » le terrain par la redondance des demandes d’entretiens ou par la répétition des mêmes projets d’adaptation. Cet article s’intéresse aux façons dont cette affluence est subie, utilisée ou critiquée par les différents acteurs locaux de Kiribati et de Tuvalu. Alors que les gouvernements des deux États atolliens utilisent le changement climatique afin de se maintenir à l’agenda de l’aide internationale, les acteurs non gouvernementaux évaluent de manière critique les pratiques des nombreux consultants et journalistes ainsi que les bénéfices mitigés de leurs visites.

 

Biographie de l'auteur

Damien Vallot, LAM-Sciences Po Bordeaux

 

 
Publiée
2017-06-12
Comment citer
Vallot, D. (2017) « « Combien de temps vous restez ? » », Emulations - Revue de sciences sociales, 0(20), p. 51-66. doi: 10.14428/emulations.020.004.