Médias 2.0 et Églises chrétiennes au Burkina Faso

Évangélisation numérique et contrôle du message

  • Louis Audet Gosselin Centre d’expertise et de formation sur les intégrismes et la radicalisation religieuse (CEFIR) (Canada)
Mots-clés: Burkina Faso

Résumé

La diffusion progressive d’Internet au Burkina Faso a entraîné récemment un foisonnement de l’utilisation des réseaux sociaux, principalement Facebook, par les Églises catholique et évangéliques. Cette utilisation est toutefois fortement conditionnée par un nombre restreint de gatekeepers qui exercent un contrôle souvent strict sur l’utilisation des réseaux sociaux. S’en dégage ainsi une diffusion fortement uniformisée par laquelle les organisations néo-pentecôtistes et charismatiques urbains tirent le plus grand profit en faisant circuler des contenus susceptibles de favoriser les conversions ou de souder virtuellement la communauté des adhérents. Les hiérarchies des Églises tendent plutôt, quant à elles, à utiliser ces médias comme relais de leur communication officielle sans investir dans le potentiel interactif des médias sociaux. Cette dynamique favorise également l’insertion des chrétiens burkinabè dans les réseaux chrétiens transnationaux, surtout pour certains pasteurs évangéliques inscrits dans les réseaux francophones internationaux.

 

 

Publiée
2018-03-16
Comment citer
Audet Gosselin, L. (2018) « Médias 2.0 et Églises chrétiennes au Burkina Faso », Emulations - Revue de sciences sociales, 0(24), p. 71-86. doi: 10.14428/emulations.024.005.