Les parcours professionnels entre journalisme et communication

Tactiques de légitimation ou stratégies de professionnalisation ?

  • Laurie Schmitt Université Grenoble Alpes
  • Chloë Salles Université Grenoble Alpes
  • Manuel Dupuy-Salle Université Lyon 2
Mots-clés: journalisme, communication, hybridité, carrière, séquence

Résumé

Cette recherche interroge les allers et retours des parcours de journalistes et de communicants. Elle se situe d’une part dans la continuité des travaux issus de la sociologie du journalisme (Ruellan, 2007 ; Charron, De Bonville, 1996) et s’appuie d’autre part sur des études relevant de la sociologie des professions, notamment culturelles ou artistiques (Lizé, 2014, De Verdalle, 2011 ; Becker, 1963 ,1982). Son originalité est de montrer comment les parcours professionnels entre journalisme et communication sont à la fois des stratégies de professionnalisation et des tactiques de légitimation de carrières individuelles. Tout au long d’une carrière, la diversité des expériences est tour à tour une ressource pour l’entrée dans un territoire professionnel convoité et une capacité d’adaptation face aux contraintes tant professionnelles et personnelles qui pèsent sur un individu. Notre démarche empirique repose sur les monographies de quatre professionnels, français, britannique et franco-canadien, aux profils révélant des atypies mais ayant pour point commun de jouir à un ou plusieurs moments donnés d’une légitimité journalistique : un blogueur de cinéma devenu critique pour Les Cahiers du Cinéma, un journaliste devenu réalisateur de webdocumentaires au Québec et un architecte des systèmes d’information ayant exercé au sein de plusieurs grands médias devenu “éditeur de réseaux sociaux et de nouveaux formats” au sein d’un grand quotidien britannique, et un chef d’entreprise spécialisé dans l’analyse de données, devenu référence internationale du data-journalisme.

Publiée
2019-10-21