Communication publique et responsabilité citoyenne

  • Ritha Cossette Ritha Cossette est docteure en philosophie. Elle a œuvré dans différentes organisations du réseau québécois de la santé puis de l’éducation supérieure en titre de professeure de philosophie. Elle a dispensé les cours Éthique des relations publiques et Éthique de la communication marketing au Département de communication sociale et publique de l’Université du Québec à Montréal (Canada). Elle a notamment publié Éthique de la communication appliquée aux relations publiques (Presses de l’Université du Québec, 2013). Retraitée de l’enseignement depuis 2016, son travail d’écriture porte, pour l’essentiel, sur différentes éthiques du travail et de la communication publique dans les organisations et dans la sphère publique. rithacossette@hotmail.com
Mots-clés: communication, espace public, citoyenneté, éthique, responsabilité, dette, public communication, citizen, ethics, responsibility, debt

Résumé

Cet article examine le lien théoriquement indissoluble entre la communication publique et le paradigme éthique de la responsabilité : qu’est-ce qu’une communication publique responsable, ce à quoi s’engage implicitement tout professionnel de la communication ?  Cette responsabilité se fait citoyenne dès lors que c’est la démocratie elle-même qui autorise l’exercice professionnel du métier de communiquer. Une structure à double renvoi ouvre à terme sur une autre éthique, celle plus fondamentale de la dette. Si en effet une société garantit les conditions de la communication publique, elle est en droit d’exiger en retour le respect de ses principes fondamentaux : outre l’État de droit, la pluralité légitime des points de vue, la véracité et la justesse du discours, le respect de l’intelligence des autres et, par extension, des différents publics auxquels elle s’adresse. 

Mots-clés : communication, espace public, citoyenneté, éthique, responsabilité, dette.

This article examines the theoretically indissoluble link between the public communication and the ethical paradigm of responsibility. What is responsible public communication, something which each communication professional implicitly commits to ? This responsibility applies to the citizen since it is democracy itself which authorizes the professional exercise of the task of communication. A structure with two way reciprocity leads to another fundamental consideration, that of the ethics of debt. If indeed a society guarantees the conditions of public communication, in return it requires respect for its fundamental principles: that of Rule of Law, legitimate plurality points of view, truthfulness and correctness of speech, respect for the intelligence of others and, by extension, for various publics that it addresses.

Keywords : communication, public communication, citizen, ethics, responsibility, debt.

 

Publiée
2017-12-05