Le catholicisme, l’écologie et la mobilisation socio-politique en ligne au Vietnam autour de la catastrophe environnementale « Formosa »

français

  • Thomas Anh Ngoc Hoang
Mots-clés: catholicisme vietnamien, catastrophe écologique, militantisme digital, lutte pour la visibilité, remédiation

Résumé

Cette étude propose une analyse communicationnelle du processus de mise en visibilité digitale d’un militantisme catholique vietnamien suite à la catastrophe écologique « Formosa » qui a eu lieu au Centre du Vietnam en avril 2016. Elle s’appuie sur une approche agonistique honnethienne de la reconnaissance sociale et, par conséquent, sur les travaux d’Olivier Voirol portant sur les luttes pour la visibilité. Ainsi, elle montre que cette mise en visibilité a puisé sa force dans l’articulation d’une triple ressource : la religion catholique vietnamienne (doctrine et organisation ecclésiale), un régime axiologique contemporain autour de la question écologique, et une opérativité performante des médias numériques. Contribuant à l’émergence d’un activisme citoyen et d’une société civile dans un Vietnam contemporain sous régime communiste autoritaire, ce militantisme écologique digital des acteurs catholiques vietnamiens permet d’approfondir la « remédiation » conçue comme une quête de « remède », via le medium numérique, aux préoccupations écologiques et, plus largement, aux problèmes socio-politiques de ce pays vietnamien où cette religion catholique est entre « le ciel et la terre ».

Biographie de l'auteur

Thomas Anh Ngoc Hoang

Thomas Anh Ngoc Hoang est maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication, membre du Centre Humanités et Sociétés (CHUS) à la Faculté des Humanités à l’Université Catholique de l’Ouest (UCO), Angers, France et également membre associé du laboratoire GRIPIC, Université Sorbonne Paris IV (EA 1498).

Publiée
2021-09-15
Rubrique
Dossier thématique