De la fonction au mythe ? La K7 audio : perspective documentaire

  • Caroline Courbières

Résumé

À la fin du mois d’août 1963, la marque Philips lance le premier lecteur-enregistreur audio portable et présente la Compact Cassette, petit boîtier en plastique renfermant une bande magnétique enroulée autour de deux bobines. La cassette audio connaîtra un phénoménal succès de masse avant de décliner au cours des années quatre-vingt dix avec l’arrivée du Compact Disc Digital Audio. Tandis que le son digital domine le marché musical à travers les supports ou dispositifs numériques qui lui sont liés, la « K7 » opère aujourd’hui un retour, à première vue paradoxal. L’examen de sa trajectoire d’objet technique et de ses actualisations successives invite à questionner sa réapparition dans le contexte occidental actuel, que celle-ci relève de la quête du son ou du sens, du système de la mode ou d’une esthétique de la mémoire. L’analyse menée dans le cadre de la théorie documentaire permet ainsi d'approfondir le processus signifiant généré par ce support singulier que constitue la cassette.
Publiée
2019-02-21