Le “vintage transactionnel” dans les fictions plurielles de la télévision

  • Stéphane Benassi

Résumé

Tout a été dit - ou presque - sur la façon dont la série Mad Men (AMC, 2007-2015) a contribué au développement d'une certaine « culture vintage » qui a fini par imprégner différents lieux de l'espace social. Certains des travaux consacrés à la série ont bien montré qu'en jouant sur une double relation au passé (celle des téléspectateurs avec l'époque diégétique - les années 60 - et celle des personnages avec les années 50), Mad Men abordait des problématiques contemporaines d'une façon inédite. Dans le prolongement de ces travaux, nous nous intéresserons à Life on Mars (BBC One, 2006-2007), diffusée un an plus tôt en Grande-Bretagne, afin de mettre en évidence ce que nous nommerons le "vintage transactionnel", c'est-à-dire la capacité qu'a la fiction plurielle de la télévision à opérer une transaction entre passé et présent, en nous faisant éprouver des émotions contradictoires se situant entre nostalgique d'un passé connu mais parfois idéalisé et crainte d'un présent incertain nous ramenant inéluctablement à notre condition de mortel. Nous tenterons en outre de définir cette notion de "vintage transactionnel" à travers une étude comparée de la série originelle avec son remake américain (ABC, 2008-2009) et son retake britannique, Ashes to Ashes  (BBC One, 2008-2010).

Publiée
2018-06-26