Pouvoirs du disque et du tourne-disque au cinéma. Analyse de ces objets dans deux films contemporains

  • Sophie Dufays

Résumé

Cet article s’interroge sur les rôles et les significations du tourne-disque et du disque vinyle au cinéma, en procédant de deux manières complémentaires. D’abord, il passe en revue de manière panoramique les principaux pouvoirs de ces objets tels que le cinéma les a exploités, en mentionnant quelques exemples classiques. Ensuite, il se concentre sur deux films (latino-américains) récents, situés dans le présent contemporain au moment du tournage et protagonisés par des jeunes gens, pour lesquels le tourne-disque est un objet du passé. En effet, dans 25 Watts (Stoll et Rebella, 2001, Uruguay) et Abrir puertas y ventanas (Mumenthaler, 2011, Argentine), le tourne-disque est mis en scène comme un objet désuet, provenant d’une génération antérieure, que les jeunes personnages s’approprient au sein d’un processus d’apprentissage et/ou de deuil. L’article analyse les différentes versions de ce processus dans les films et montre que le tourne-disque apparait comme un marqueur signifiant de celui-ci. Il n’intervient que dans une seule scène des films, mais son utilisation rend compte de la structure temporelle de la narration et du rapport des personnages à leur époque.
Publiée
2018-04-24