No 87 (2012): Réussir à l’université : l’influence persistante du capital culturel de la famille

Cette recherche porte sur l’influence du parcours scolaire des jeunes et du capital culturel (institutionnalisé) des familles sur la réussite en fin de première année à l’université et dans la suite du parcours académique (redoublement, réussite de la première année universitaire au bout de deux ans). L’analyse de données empiriques collectées en Belgique francophone met en évidence une influence du diplôme des parents sur la réussite de la première année universitaire, même après contrôle de variables relatives à la trajectoire scolaire antérieure. De même, la décision, suite à un premier échec, de redoubler à l’université plutôt que de « partir » vers l’enseignement non universitaire ou le marché du travail, est influencée par le diplôme du père. Ces résultats sont discutés en prenant notamment en considération les spécificités du contexte de l’enseignement secondaire et supérieur en Belgique francophone.

Publiée: 2020-03-05

L'ensemble du numéro

Article