No 122 (2020): Le partenariat entre écoles et acteurs éducatifs externes

Face aux mutations rapides de la société dès la fin du XXe siècle, les écoles semblent compter de plus en plus sur les organisations de leur environnement pour assumer la diversification de leurs missions. Ainsi, le partenariat scolaire a-t-il pris de l’ampleur au cours des dernières décennies, au point de devenir une norme pour les personnels scolaires et les organisations de leur environnement. Cet article resitue d’abord la croissance de ces collaborations dans le cadre des évolutions sociétales, montrant en quoi cette croissance est liée à la globalisation, l’expansion de l’éducation, l’instanciation de l’acteur organisationnel ou la pluralisation des références normatives. Il analyse également, à partir d’une recherche documentaire et d’une enquête qualitative dans le champ des « éducations à », comment ces phénomènes sociétaux se concrétisent sur le terrain local. Les données empiriques révèlent une double dépendance entre écoles et organisations extérieures. Cette relation apparait cependant asymétrique, au désavantage des acteurs non scolaires, forcés de s’adapter aux contraintes de l’école tout en construisant leur légitimité sur leur différence par rapport aux objets et à la forme scolaires. Dans une dernière partie, cet article analyse en quoi l’ouverture des écoles à leurs partenaires contribue à la fragmentation et à la réinstitutionnalisation du champ scolaire.

Publiée: 2020-11-16
Voir tous les numéros

Les Cahiers de recherche du Girsef sont une collection de documents de travail dont l’objectif est de diffuser des travaux menés au sein du Girsef et de la Chaire de pédagogie universitaire (CPU) ou auxquels sont associés des membres du Girsef ou de la CPU. Leur statut est celui d’une prépublication (working paper). En tant que tels, bien que chaque Cahier fasse l’objet d’une relecture par le responsable de la publication et par un membre du Girsef, la responsabilité finale de leur publication revient à ses auteurs. De plus, les Cahiers restent la propriété de leurs auteurs qui autorisent par leur mise en ligne leur reproduction et leur citation, sous réserve que la source soit mentionnée.