L’ethos fragmentaire

Postures et postérité de Cuvier

  • Valérie Narayana Mount Allison University
Mots-clés: Cuvier, biographie/autobiographie, Balzac, épistémologie

Résumé

Les textes autobiographiques du naturaliste français Georges Cuvier (1769-1832) s’écartent de la convention voulant que l’écrit personnel manifeste une plus grande subjectivité que le texte scientifique proprement dit. Ce travail examine les Mémoires du savant ainsi que les textes préfaciels de ses Recherches sur les ossements fossiles des quadrupèdes. L’analyse souligne le fait étrange que les passages à la première personne compris dans les Recherches (texte à portée censément scientifique) livrent plus d’épanchements que les sobres Mémoires. Cette particularité est alors liée au flou méthodologique entourant le discours taxonomique ambiant. C’est cette équivoque que tentera de surmonter l’ethos cuviérien. Ces mêmes ambiguïtés sont parodiées dans un texte d’Honoré de Balzac, Le Guide-âne des animaux voulant parvenir aux honneurs (1842). Une analyse de ce conte satirique permet de mieux appréhender la réception possible des écrits de Cuvier, réflexion permettant ainsi de confronter la construction du sujet énonçant aux attentes génériques ciblées.

 

Biographie de l'auteur

Valérie Narayana, Mount Allison University

Valérie Narayana est professeure associée à l’université de Mount Allison (Canada). Elle s'intéresse aux rapports entre littérature et science au XIXe siècle.  Ses publications examinent l’esthétique de la vulgarisation scientifique, la représentation du savant dans le texte littéraire ainsi que les rapports entre le discours utopique et la modélisation savante. Elle travaille sur un manuscrit consacré à la rhétorique providentialiste en régime positiviste. Elle a publié dans Mnemosyne (2013, 2014), Romantisme (2012), L’Esprit Créateur (2012).

Publiée
2018-10-15