Directives à l'auteur

Cinq points d’attention

  1. l’auteur veille à identifier un sujet précis, quelle que soit sa nature ;
  2. l’article doit montrer la capacité de ce sujet à être un levier pour initier une réflexion pertinente en matière d’architecture, d’ingénierie architecturale ou d’urbanisme ;
  3. la longueur des articles étant limitée, l’auteur ne peut être exhaustif. Son rôle est plutôt de mener le lecteur vers un seuil à partir duquel s’ouvre un champ de questionnement fécond ;
  4. il est demandé à l’auteur d’utiliser un vocabulaire accessible à l’ensemble du lectorat ;
  5. dans son article, l’auteur propose des exemples et une iconographie pertinente pour illustrer son propos.

Six critères de révision (reviewing)

Les articles des contributeurs sont analysés à l’aide d’une série de critères établis par le comité éditorial :

  1. la mise en conformité légale : l'article doit répondre à la législation en matière de droits d’auteur. Il doit citer ses sources et, le cas échéant, la reproduction d’œuvres littéraires ou artistiques doit avoir fait l’objet d’une convention signée par les auteurs ou ayant-droits des œuvres concernées (voir modèles de convention en joint) ;
  2. l'originalité : l'article ne doit pas déjà avoir été publié ailleurs, sauf exception volontaire et avec l'autorisation de l’éditeur de la version originale et la mention de la source ;
  3. la rigueur scientifique : toutes données et informations figurant dans l’article doivent avoir été vérifiées de façon critique et documentée ;
  4. la réflexivité : l’article doit ouvrir à une forme de réflexion, nourrir un questionnement, "éclairer" le lecteur ;
  5. l'aspect critique : il est attendu de l’auteur d’offrir un regard critique sur son sujet. Les prises de position, même radicales, solidement justifiées, sont appréciées. Oser exprimer un point de vue incisif, arguments scientifiques et/ou mesurables à l’appui, est bienvenu dans lieuxdits ;
  6. la concision : un numéro de lieuxdits compte en moyenne 36 pages et contient en moyenne 8 articles. Les auteurs ont donc un espace relativement restreint (1 à 5 pages, en moyenne 6 000 signes espaces compris) pour développer leur propos. Sont attendus des articles clairs et concis qui n’échappent toutefois pas à la concrétude, car nourris d’exemples permettant la visualisation du propos.

Directives de longueur

Sachant qu’une pleine page de texte sans illustrations équivaut à 5 000 caractères (espaces compris) :

  • un article de 1 page contient environ 4 000 caractères (espaces compris) ;
  • un article de 2 à 4 pages contient entre 8 000 à 16 000 caractères (espaces compris) ;
  • un article de 5 à 8 pages contient entre 20 000 à 32 000 caractères (espaces compris).

Directives typographiques

Les conventions typographiques suivantes sont utilisées dans la revue :

  • les citations sont simplement entre guillemets droits du type "…" ;
  • les renvois vers les notes présentes dans les marges sont réalisés à l’aide d’un simple numéro en exposant ;
  • les (sous-) titres ne sont pas numérotés ;
  • les siècles sont écrits avec des petites capitales et un exposant (par exemple : xxe siècle) ;
  • les italiques sont réservées pour les mots en langue étrangère, pour mettre en évi­dence un mot ou une expression, pour un titre d’ouvrage ;
  • les listes d’items sont à éviter dans la mesure du possible.

Directives bibliographiques

Les références bibliographiques respectent la forme suivante :

  • NOM, Prénom (année). Titre. Lieu : Éditeur (collection), p. ou pp.
  • NOM, Prénom (année). "Titre de l’article", Titre de la revue ou de l'ouvrage collectif. Lieu : Éditeur (collection), p. ou pp.
  • NOM, Prénom (année). "Titre de l’article", url. Date de consultation, p. ou pp.