Désordres de la recherche dans les autobiographies de mathématiciens

  • Odile Chatirichvili Université Grenoble Alpes – UMR 5316 Litt&Arts / centre de recherche ISA (Imaginaire et Socio-Anthropologie)
Mots-clés: Autobiographie, Désordre, Mathématiques, Mémoire, Alexandre Grothendieck, Autobiography, Disorder, Mathematics, Memory

Résumé

À partir d’un corpus de textes francophones et anglophones publiés depuis les années 1980, cet article s’intéresse aux termes, métaphores et modalités narratives employés par les mathématiciens dans leurs autobiographies pour évoquer les processus cognitifs à l’œuvre lorsqu’ils cherchent. La notion de ‘désordre’ permet de penser les enjeux du caché, du cheminement, de la surprise et des résistances qui reviennent dans ces divers récits. Le moment de la découverte mathématique, passage quasiment obligé dans la logique narrative, constitue-t-il la révélation d’un ordre sous le désordre ? Comment exprimer ce que l’on ne peut pas (encore) saisir par la pensée, tout en ayant l’intuition qu’il y a bel et bien quelque chose à saisir ? La deuxième partie de l’article s’attarde sur le cas particulier d’Alexandre Grothendieck afin de mettre en évidence, dans son autobiographie Récoltes et Semailles, les procédés de (re)mise en ordre ultérieure par la remémoration et l’écriture autobiographiques, et leurs liens avec la pratique de l’écriture mathématique.

Based on a selection of French and English texts published since the 1980s, this article focuses on the terms, metaphors and narrative modalities used by mathematicians in their autobiographies to address the cognitive processes at work when they are doing research. The notion of ‘disorder’ can be used to consider different issues of these various narratives, which show what is usually hidden, erratic, surprising or resisting. Does the moment of mathematical discovery, an almost obligatory passage in narrative logic, constitute the revelation of an order under disorder? How can we express what we cannot (yet) grasp through thought, while having the intuition that there is indeed something to grasp? The second part of the article will examine the specific case of Alexandre Grothendieck in order to highlight, in his autobiography Récoltes et Semailles, the processes of subsequent (re)ordering through autobiographical recollection and writing, and their links with mathematical writing.

Biographie de l'auteur

Odile Chatirichvili, Université Grenoble Alpes – UMR 5316 Litt&Arts / centre de recherche ISA (Imaginaire et Socio-Anthropologie)

Odile Chatirichvili est doctorante en littérature comparée à l'Université Grenoble Alpes, au sein de l’UMR Litt&Arts. Son travail de recherche, mené sous la direction d'Isabelle Krzywkowski, porte sur les récits de soi (autobiographies et Mémoires) produits par les mathématiciens dans la deuxième moitié du XXe siècle.

 

Publiée
2019-09-30