Malgré tout, raconter.

Délinéarisation du récit dans les entretiens oraux sur la Shoah

Mots-clés: Histoire orale, Shoah, structures narratives, déportation

Résumé

Cet article entend prendre la mesure du principe d'entropie narrative à l'œuvre dans les entretiens oraux portant sur la déportation, issus de la Fondation de la mémoire contemporaine (Bruxelles). L'analyse porte sur les éléments où se négocie le plus manifestement la tension entre une visée de la continuité et l'effraction de l'événement. Elle montrera d'abord comment la ‘séquence Shoah’ surdétermine tout l’entretien, puis la manière dont celui-ci est marqué par plusieurs traits structurels qui ressortissent globalement de la délinéarisation. Cette remise en cause de la narration, à quelque degré que ce soit, débouche parfois sur un extrême, où le récit de l’atrocité hypothèque la poursuite de l’entretien. Enfin, la situation de l’entretien en conditionnant aussi le contenu, une sorte de jeu temporel entre le passé et le présent sera mise en évidence.

 

Publiée
2019-09-30