‘Fukushima mon amour’

Le discours sur la science dans la presse française

Mots-clés: Fukushima, discours, science, presse, France

Résumé

Cet article vise à analyser le discours sur la science dans la presse française en ligne après les événements de Fukushima, suite au terrible tremblement de terre qui a dévasté le Japon en 2011. Parodiant le titre d’une œuvre de Marguerite Duras, on veut poser l’attention sur les effets soit catastrophiques, soit bénéfiques de ce discours à travers la mise en place d’un modèle sémio-linguistique qui reprend le carré sémiotique de Greimas et qui voit le jeu de composition/structuration/déstructuration de quatre éléments de base : logos, éthos, éros, thanatos. Il s’agira d’analyser du point de vue linguistique et, en particulier, de la linguistique énonciative, de l’analyse du discours, de la pragmatique et de la rhétorique aussi tout témoignage sur Fukushima à travers le ‘je’ des protagonistes de cette tragédie, ainsi qu’à travers les affirmations des hommes et des femmes de science.

Biographie de l'auteur

Loredana Trovato, Facoltà di Studi Classici, Linguistici e della Formazione, Università degli Studi di Enna « Kore ».

Loredana Trovato est maître de conférences de Langue Française à l’Université d’Enna « Kore » (Italie) à partir de 2014. Dans les années 2010-2014, elle a été chercheur-enseignant au sein de la même Université. Dans la période 2005-2010, elle a été chargée de cours de Langue et Littérature Françaises auprès des Universités de Messine et Catane. De 2001 à 2007, elle a collaboré à divers projets scientifiques de l’Université de Catane, où elle a obtenu son Doctorat en Français en 2005. Elle a participé à de nombreux colloques prestigieux en Italie et à l’étranger, en publiant des ouvrages et des articles sur L.-F. Céline, A. Jarry, R. Queneau, la littérature de voyage, la publicité et les écrits touristiques promotionnels, les onomatopées et le dialogue cinématographique. Ses intérêts actuels de recherche portent sur la langue parlée par les soldats dans les tranchées de la Première Guerre mondiale.

Publiée
2018-10-15