Mots ouïs, mots inouïs.

Importance de l’oreille dans L’usage de la parole de Max-Pol Fouchet et Ver-Vert de Jean-Baptiste Gresset

  • Françoise Paulet Dubois
Mots-clés: Fouchet, Gresset, autobiographie, expressions auditives

Résumé

Après quelques considérations étymologiques et sémantiques sur les verbes écouter, entendre et ouïr, on présentera brièvement les deux écrivains français Fouchet et Gresset ainsi que leurs œuvres, que l’on situera par rapport au sujet proposé. Le récit du premier, intitulé L’usage de la parole, est un texte de fiction rédigé à la première personne (ce qui autorise l’hypothèse du récit autobiographique) où l’on focalisera sur tout ce qui relève de l’auditif, examiné d’un point de vue lexicosémantique et stylistique, puis on étudiera les rapports entre le narrateur et ce qu’il entend. Ensuite on établira un parallèle avec le long poème héroïcomique de Gresset qui porte le nom de son personnage principal, Ver-Vert. On l’analysera sous l’angle des expressions auditives et de l’effet produit sur l’entendeur par les mots entendus

Biographie de l'auteur

Françoise Paulet Dubois

Auteure : Françoise Paulet Dubois ; nationalité: espagnole ; née en Belgique le 9-XII- 1949.

Agrégée de Français retraitée; docteure en littérature française avec une thèse intitulée : «Analyse lexicosémantique des images sensorielles dans Les Fleurs du Mal: étude spéciale de l’odorat. Les expressions olfactives dans la poésie française jusqu’à Baudelaire»; a fait partie du groupe de recherche HUM 44 « Théorie de la littérature et littérature comparée » de l’Université d’Almérie (Espagne); auteure d’articles publiés dans différentes revues universitaires d’Algérie, Belgique, Cameroun, Canada, Côte d’Ivoire, Espagne, France, Iran et Libye; participe à une rencontre internationale sur l’autobiographie à Bovino (Italie) en 2009, et aux journées d’études sur le rire en Méditerranée à Bastia (France) en 2010.

Publiée
2018-10-11