Bauchau en scène et en musique. Roman, livret, opéra : sources, invention, écriture, récritures

  • Pierre BARTHOLOMÉE Académie Royale de Belgique
Mots-clés: Œdipe sur la route, Antigone, voix, opéra, sacré

Résumé

Pierre Bartholomée raconte comment après avoir été séduit par la lecture d’Œdipe sur la route, il a eu le désir d’en faire un opéra. Il s’est adressé à Henry Bauchau pour lui demander d’en être le librettiste, ce que ce dernier a refusé. Il s’est alors tourné vers Michèle Fabien qui est décédée peu de temps après. Il a essayé enfin d’écrire lui-même le livret avant de revenir à H. Bauchau qui finalement a accepté. Cette collaboration s’est poursuivie avec La Lumière Antigone. La littérature et la musique ont chacune leur sphère d’expression propre. Toutefois la musique supporte seule le poids du non-dit de l’écriture, concise jusqu’à l’épure, d’Henry Bauchau. Pour P. Bartholomée, ce que l’écriture de Bauchau porte en elle tient du sacré.

Biographie de l'auteur

Pierre BARTHOLOMÉE, Académie Royale de Belgique

Pierre Bartholomée est pianiste et compositeur. Il a été illustrateur sonore, puis producteur à la Radio-télévision belge avant d'être nommé en 1972 professeur d'analyse musicale au Conservatoire de Bruxelles. De 1977 à 1999, il est le directeur artistique et le chef permanent de l’Orchestre philharmonique de Liège. En 1962, il fonde l’ensemble Musiques Nouvelles qu’il dirige jusqu’en 1976. Il a participé aux jurys du Concours Reine Elisabeth. Il est membre de la classe des Beaux-Arts de l’Académie royale de Belgique. Le roi Albert II lui a conféré le titre de chevalier. Sa devise est : Amour Beauté Vérité. Pierre Bartholomée a été compositeur en résidence à l’Université catholique de Louvain, et composé à cette occasion un opéra sur Œdipe sur la route d’Henry Bauchau. Il a ensuite composé sur Antigone et Diotime.

Publié le
2015-11-25
Rubrique
Dossier thématique