Le théâtre empêché d’Henry Bauchau

  • Myriam WATTHEE-DELMOTTE Fonds National de la Recherche Scientifique belge, Université catholique de Louvain
Mots-clés: théâtre, roman, poésie, refoulement, création

Résumé

Au-delà de l’œuvre publiée qui se déploie dans la polymorphie, le système imaginaire d’Henry Bauchau se rapproche des formes théâtrales sans coïncider avec elles pour se réaliser en décalage. Après un examen des pièces publiées (Gengis Khan, La Reine en amont, et l’adaptation du Prométhée enchaîné d’Eschyle), des circonstances de leur composition et de leur réception, on peut voir qu’Henry Bauchau est fortement déçu du peu d’enthousiasme que le milieu du théâtre manifeste à monter ses pièces, du moins à l’époque : il privilégie alors la poésie et le roman comme moyens d’expression. Le foisonnement des brouillons et ébauches des pièces non abouties montre pourtant à l’évidence que le genre dramatique lui tenait à cœur. Le scénario imaginaire ne passe au statut d’œuvre, de création, que lorsque l’intrigue dépasse le jeu des allégories intérieures et lorsque la langue devient poiein, engendrement : deux conditions qu’Henry Bauchau réalise aisément dans son œuvre narrative et poétique.

Biographie de l'auteur

Myriam WATTHEE-DELMOTTE, Fonds National de la Recherche Scientifique belge, Université catholique de Louvain

Myriam Watthee-Delmotte est Directrice de recherches du Fonds National de la Recherche Scientifique, Professeur à l’Université catholique de Louvain où elle a fondé le Centre de Recherche sur l’Imaginaire, et Membre de l’Académie royale de Belgique. Elle est la Directrice scientifique du Fonds Henry Bauchau créé à Louvain-la-Neuve à l’initiative de l’écrivain et elle co-dirige la Revue internationale Henry Bauchau avec Catherine Mayaux. Elle a consacré un nombre important de publications, colloques, expositions, et dirigé plusieurs thèses et mandats post-doctoraux sur Henry Bauchau. Elle gère le Prix Henry Bauchau de l’UCL. Organisatrice des manifestations du centenaire de l’écrivain, elle est la gestionnaire des droits moraux de l’œuvre. Spécialiste de littérature contemporaine de langue française, elle développe une approche anthropologique et sémiologique des représentations culturelles, analyse les rapports entre littérature, arts et innovations médiatiques, et leurs ritualités.

Publiée
2015-11-25
Rubrique
Dossier thématique