Marx selon Michel Henry

Essai d’un compte rendu critique

  • Paul Sereni
Mots-clés: Marx, phénoménologie

Résumé

Du point de vue de l’interprétation de Marx, il existe plusieurs raisons de revenir sur la lecture que M. Henry en a proposée. On peut d’abord souligner qu’à l’époque cette lecture n’a pas véritablement fait l’objet d’un débat public. Cela est d’autant plus curieux que beaucoup de ceux qui se sont depuis penchés sur l’œuvre de Marx, ont pris en compte l’apport de cette lecture. La première raison, pour en proposer une étude, serait donc de dire que la perspective d’Henry mérite à nouveau une discussion. Si l’on considère, par ailleurs, qu’elle roule en grande partie sur la différence entre personnalité et individualité et entre propre et propriété, une seconde raison serait qu’une telle interprétation recoupe l’intérêt actuel pour un complexe de problèmes qui touchent directement et indirectement les rapports entre personnalité et propriété.

Biographie de l'auteur

Paul Sereni

Agrégé de philosophie et docteur es-lettres, Paul Sereni est professeur de philosophie et chercheur associé au Centre d’études des Systèmes de Pensée Moderne de l’Université de Paris I – Panthéon Sorbonne. Il a publié Marx, la personne et la chose (2007), ainsi que La communauté en question (2 tomes, 2010).

Publiée
2018-09-10