Innovation et systèmes complexes

  • Francis Beau Université Polytechnique Hauts-de-France – Laboratoire DeVisu
Keywords: méthodologie, épistémè, systèmes cognitifs, transformation digitale, mémoire collective, intelligence sociale, pensée collégiale, intérêt général, anticipation, innovation, progrès, numérique, analogique

Abstract

Partant de cette idée que le progrès doit être méthodologique avant d’être technologique, la démarche scientifique doit pouvoir renouer avec une « épistémè classique » préconisant ordre et méthode, pour relever avec prudence le défi du modernisme. La complexité de l’administration de notre maison commune (l’économie) considérée comme un écosystème de l’innovation peut être abordée comme un problème d’exploitation d’un capital de connaissances à mettre en valeur avec intelligence. Dans le contexte de « révolution culturelle et cognitive » dont l’électronique et le numérique ne sont que des marqueurs technologiques à effet sur l’ensemble du spectre scientifique et, plus largement, sur l’ensemble du fonctionnement complexe de nos sociétés humaines, une « intelligence collective » s’impose, mettant l’information et l’anticipation par l’innovation, au service de la performance collective et du progrès social. Cette « intelligence économique » dont la finalité est de satisfaire l’intérêt général pour l’édification d’un bien commun, peut s’appuyer sur une mémoire collective et un langage documentaire commun qui l’organise, pour produire une pensée systémique collégiale susceptible d’assurer la résilience de sociétés engagées dans une transformation extraordinairement profonde. En regard de la complexité illimitée de son objet, cette pensée est simple : essentiellement pratique, car orientée vers l’action, elle aborde les systèmes dans leur ensemble au travers d’une grille conceptuelle déterminée par la situation et par l’intention collective. Le langage qui la sert dans une mémoire documentaire, pour inscrire l’activité cognitive d’une collectivité dans la durée autour d’un besoin commun qui lui donne sens, peut s’avérer d’un usage aussi courant qu’une langue maternelle, en s’appuyant sur une organisation logique naturelle inspirée des mécanismes sensoriels à l’oeuvre dans nos systèmes cognitifs individuels.

Published
2020-07-07
How to Cite
Beau, F. (2020). Innovation et systèmes complexes. Acta Europeana Systemica , 9(1), 35-50. https://doi.org/10.14428/aes.v9i1.56003